Garde-barrière Sophie Ossedat

Participant
Grand Prix Printemps 2013

L’homme vient de s’installer au pays. Il a racheté la petite maison du garde-barrière, sur la voie ferrée désaffectée. Il est venu avec sa grande valise. Silencieux, il a doucement repeint la maison, a remis des volets et planté quelques fleurs.
Il a acheté le matériel au village et parfois, il s’arrête boire un café.
Souvent, il fait des promenades sur la voie ferrée en ligne droite et qui coupe à perte de vue les étendues de champs délimités par des bosquets d’arbres.
Un jour, il a fabriqué un petit engin qui lui a permis d’aller plus loin sur la voie. Le soir, sa maisonnée était toujours éclairée.
On l’a vu de loin lorsque son corps se balançait doucement parallèle au tronc du marronnier centenaire de l’autre côté de la voie, en face de sa maison. C’était bien joli.

Le prix est terminé mais vous pouvez continuer à aimer.
Signaler un abus

à découvrir
du même auteur

POÈMES
65 lectures 3 votes

Toutes ces belles maisons, Toutes ces constructions, Toutes ces vies éparpillées et volatiles Partout sur les routes. Aux bâtisses nouvelles Jouxtent les ruines. Et ... [+]

Participant
Grand Prix Printemps 2013

à découvrir
de la même thématique

POÈMES
3851 lectures 818 votes

Ici, l’odeur est omniprésenteUne odeur d’alimentsMêlés de sang et d’urineFaisant, d’un jour ensoleilléBonheurs et malheurs de badauds ... [+]

Lauréat
Short Edition - Dauphiné Libéré

à découvrir
au hasard

TRÈS TRÈS COURTS
296 lectures 29 votes

« Etant actuellement décédé, je ne peux vous répondre. Je vous invite cependant à laisser un message après le glas ! » Quelque peu ... [+]

Finaliste
Grand Prix Été 2013

Quelque chose à ajouter ?

comments powered by Disqus