En principe... Sophie Dolleans

Participant
Grand Prix Printemps 2013
Les principes, en principe seulement, il faut les respecter, mais on aime bien aussi, pouvoir les étrangler, ou bien s’asseoir dessus, leur présenter notre cul, et cela en dit long sur le fondement de la contestation. Au nom de la liberté, et de la mienne en particulier, je voudrais bien ne plus avoir d'horaires, travailler le matin ou bien quand ça me chante, mettre la pointeuse dans ma chambre et bosser de chez moi, le faire en pyjama. Mais la boîte veut nous voir, à pied d’œuvre à 8h, pour profiter de nos jolis minois, tout frais au saut du lit. Une manière d'entrer dans notre intimité, et de nous imposer la leur si lourdement fardée. Nous constatons ainsi, l'ordre dans la hiérarchie, aux nombres d'heures passées à se poudrer le nez. Une question de principe que de donner à voir, ce qu'il y a de mieux, et gager qu'en miroir, on réfléchit bien mieux. En général, ça marche, l'histoire de l'apparence et c'est pour ça que je pense, égalité des chances, et selon ce principe, je donnerai le choix aux mal réveillés de pouvoir travailler de chez eux, mal peignés.
Le prix est terminé mais vous pouvez continuer à aimer.

à découvrir
du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS
363 lectures 24 votes

Seule dans ma chambre, je croquais amoureusement des carrés de chocolat au lait, préférant quelquefois les laisser fondre sur la langue. Et ils marquaient les pages... J'aurais tant aimé que ... [+]

Lauréat
Histoires de lecture 2014

à découvrir
de la même thématique

TRÈS TRÈS COURTS
1502 lectures 70 votes

Quand je n'écris pas, je déchiffre la grammaire du paysage.

Comment les rues se conjuguent, comment elles se ponctuent d'arbres, les liaisons et les césures qui font le rythme de cette ... [+]

Lauréat
Grand Prix Printemps 2012

à découvrir
au hasard

TRÈS TRÈS COURTS
963 lectures 49 votes

On a donc enfin l’explication de ces reniflements continuels, de ces mains sanglantes à force d’être grattées. Noah, six ans, est allergique aux chats.

Retour lugubre à la maison, dans ... [+]

Lauréat
Grand Prix Hiver 2014

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires, ou
Jeanine Aernout · il y a
JE VOTE POUR.
j'aime
Jeanine Aernout · il y a
J4AIME BEAUCOUP
j'aime
Mathieu Jaegert · il y a
Jolie fulgurance aux allures de coup de gueule du pyjama, ou plutôt de celle qui le porte!
j'aime
Dolleans Sophie · il y a
Merci !
j'aime
Françoise Vial Ceesay · il y a
eh oui...
j'aime
Dolleans Sophie · il y a
Il faut de tout... à différents moments... Et c'est juste le coup de gueule d'un pyjama. Pas de quoi en faire une thèse ! quoique...
j'aime
Pierre Galien · il y a
Autrement y'a la TV!
j'aime
Pierre Galien · il y a
C'est sûr, c'est pas con que de se morfondre chez soi, pas accès aux autres, même si on ne les a pas choisis. Pour s'ouvrir l'esprit il faut tout de même cotoyer des gens....et le monde du travail est la meilleure manière de rencontrer ceux qui ne pensent pas comme soi. Enfin je dis ça, mais je ne dis rien.
j'aime
Christiane Bertrand · il y a
il faux le souhaité à tous le monde.
j'aime
Christiane Bertrand · il y a
que de vérité il n'y a que la retraite pour évité toutes ses contraintes! mais voila c'est une autre histoire..... on est sur l'autre pente.
j'aime
Dolleans Sophie · il y a
En pente douce...
j'aime
Marie-Noëlle Savaëte · il y a
Tellement vrai....
j'aime
Dolleans Sophie · il y a
Un petit, pour la route....
j'aime
Paulette Vial · il y a
super!
j'aime
Paulette Vial · il y a
je vote car j'apprécie enormément.
j'aime
Paulette Vial · il y a
je suis en accord parfait avec ce texte que j'adore.
j'aime