Deux amis Chrislor

Participant
Grand Prix Printemps 2013

Voici une étonnante histoire sur l’Amitié, la Différence et la Solidarité.....

Arthur a 6 ans, il vit dans un quartier résidentiel, dans une famille aisée, il est aimé et choyé. Rien ne manque à son bonheur....si ce n’est peut être un ami....
Beaucoup de solitude dans sa vie, personne pour jouer avec lui. Bien sur, les jouets s’amoncellent dans le jardin, dans la maison si bien entretenue. Mais à quoi cela sert-il si aucun copain ne vient jamais distraire sa vie ?

Mais cela Arthur ne s’en rend pas compte, il ne sait pas mettre un nom sur cette mélancolie qui s’empare souvent de lui...

Marius, lui, est noir, âgé de 8 ans, il grandit dans la rue d’une banlieue grise et triste. Les murs sont couverts de graffitis, les cours des immeubles sont des lieus où des trafics de toute sorte se déroulent, où les agressions se multiplient. Un univers kafkaïen, où Marius essaie tant bien que mal de survivre.
Et, malgré tout, dans son quartier, l’Amitié, la Solidarité existe, et son bien le plus précieux est sa liberté !!!

Arthur et Marius.
Marius et Arthur.

Rien ne les prédisposait à se rencontrer....

Marius va souvent se promener dans les quartiers chics de sa ville. Loin des dégradations et du vandalisme, il se sent plus en sécurité...
Il n’est pas envieux, ni jaloux, il regarde simplement vivre « les autres ». Il observe Arthur... Le « petit riche » l’ignore, sans un regard, il passe devant lui, fier et arrogant.

Un jour, Arthur jouant avec un ballon l’envoie rouler sur la route. Il sort de son jardin et court après la balle, qui roule en dévalant la pente.... Il l’a suit longtemps, longtemps....jusqu’à ce qu’il arrive dans un terrain vague. L’endroit est peu accueillant...il ne connaît pas le quartier, il s’est perdu !! Incapable de retrouver son chemin, se trouvant loin de chez lui, dans ce lieu sinistre, il pleure....
Certain de ne plus revoir sa famille, d’être abandonné, livré à lui-même, il est désespéré....

Soudain Marius fait son apparition.

Emu par la détresse d’Arthur, il s’approche de lui, le reconnaît, le console et le.....ramène chez lui !!!

Depuis ce jour, Marius est souvent chez Arthur, il profite de la maison douillette, des bons petits plats, du jardin et des jouets.

Et aussi de la tendresse de toute une famille....

Arthur ose s’aventurer dans la banlieue de son nouveau copain. Après tout, ce n’est pas si terrible !!

Il ne craint plus rien maintenant !!

Arthur et Marius sont devenus les meilleurs amis du monde !

Au fait, vous ai-je dit qu’Arthur est un adorable petit chien....
Et que Marius est un espiègle chat tout noir.....

Le prix est terminé mais vous pouvez continuer à aimer.
Signaler un abus

à découvrir
du même auteur

NOUVELLES
68 lectures 4 votes

J’ai vécu voici prés de 15 ans, une merveilleuse histoire d’Amour, un beau roman à jamais enfoui dans ma mémoire, qui me laisse le souvenir d’une ... [+]

Participant
Grand Prix Printemps 2013

à découvrir
de la même thématique

TRÈS TRÈS COURTS
1437 lectures 34 votes

Madame se mit à jouer du piano. Ses doigts couraient sur les touches noires et blanches. Monsieur était assis à côté d’elle et écoutait la douce mélopée qui s’élevait de la queue de ... [+]

Lauréat
Grand Prix Printemps 2011

à découvrir
au hasard

TRÈS TRÈS COURTS
682 lectures 114 votes

Les virées de Marco en mobylette étaient toujours les mêmes. Bureau de tabac, station-service, épicerie isolée, Marco avait pris ses habitudes, et braqué les petits commerces des contreforts ... [+]

Finaliste
La Matinale en cavale 2014

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte