Temps de lecture
1
min

 Drame Famille

Amputée 

Coralie

Coralie

3708 lectures

554 voix

Je ne suis que froid, vide et silence.
Dans quelques heures, on m’arrachera les derniers morceaux de toi.
Même si je sais que ce n’est plus vraiment toi, j’ai l’impression de te tuer une seconde fois.
Pardonne-moi.

J’ai écarté les jambes.
Un poids mort auquel on a retiré un autre poids mort.
Je suis morte avec toi, ce matin-là.
Le sang qui coule et au milieu, la vie que tu as été.

Le jour J est arrivé et je reste plantée là, impuissante.
Le jour de ta naissance sera finalement un jour comme les autres, un jour de plus.
Et petit à petit, je prends conscience de tout un tas de choses que jusqu’à présent, j’avais tenté d’occulter.
Tu n’arriveras jamais. Ni aujourd’hui, ni un autre jour.
Jamais je ne te prendrai dans mes bras.
Jamais je ne me pencherai sur ton berceau.
Tu n’inventeras pas un tas de bêtises qui me mettront hors de moi.
Tu ne me réveilleras pas en pleine nuit à cause de tes hurlements et tes couches mouillées.
Je pourrai continuer à faire la grasse matinée, à prendre le temps de me pomponner les matins.
Je n’aurai jamais la tâche de lait sur l’épaule que tu m’aurais gentiment laissée pendant le dernier câlin avant que je file au travail.
Et d’ailleurs, parlons-en du travail, je n’aurai jamais à choisir entre ma carrière et ma vie de famille. Facile, le choix aura été fait pour moi.
Je pourrai continuer à profiter des bas prix des voyages hors vacances scolaires.
Je ne connaîtrai pas la souffrance d’un « Je te déteste » de l’adolescente rebelle que tu serais devenue.
Et puis...
Tu ne m’appelleras pas Maman.
Tu ne viendras pas te blottir contre moi quand tu auras peur ou quand tu auras du chagrin.
Tu ne m’offriras pas de jolis poèmes pour la fête des mères.
Tu ne riras pas aux éclats quand je te ferai des chatouilles.
Je ne ferai jamais partie d’une famille.
Je resterai la femme sans enfants qu’on regarde avec suspicion en se demandant si c’est un choix de sa part.
Je ne t’aurai rien transmis, rien offert.
Je n’aurai pas été mère tout simplement.