706 lectures

81 voix


Une note, puis une autre,
S’arpège une glissade…
D’une croche à son double
Se trouble l’envolée

Décale un peu le son,
Un très léger retard
Pour que le chant se bruisse
De dièses altérés.

Ton regard embrasé
Lancera des bémols
Et tous tes pas chassés
Seront ta délivrance…

Alors grisant le son
Le piano sur le do
Un pied sur l’eau du la
Et l’autre sur le sol

Tu danseras ce soir
Pieds nus sur le clavier
Déverrouillée, laissant
Les clés à l’entresol

Ton regard embrasé
Chassera le vent sec
Dès que l’essoufflement
Dira tes larmes blanches.