Temps de lecture
1
min

 Prose Humour

Le Rhume taquin 

Meli

Meli

1926 lectures

122 voix


Un jour j'ai attrapé un rhume.
Quoi de plus commun qu'un rhume en hiver ?
De façon assez banale, j'ai croisé sa route un jour de pluie.
Une chose en entraînant une autre,
Je me suis mise à éternuer.
Quoi de plus commun que d'éternuer quand on attrape un rhume en hiver un jour de pluie ?
Cependant, j'ai vite compris que ce n'était pas un rhume anodin,
C’était plutôt un rhume… taquin.

J'ai commencé par éternuer des lettres, qui, une fois envolées,
Dansaient dans les airs avec un air libertin,
Se transformant en une ribambelle,
De consonnes et de voyelles bien ordonnées,
Pour finir étalées sur le papier.

Elles se mirent à me conter mille aventures,
Plus intrépides les unes que les autres,
Et sans que j’aie eu le temps de me rendre compte de quoi que ce soit,
C’est un véritable chef d’œuvre qui se déroulait devant moi.

Et puis je me suis sentie épuisée,
Par tous ces mots agités,
Qui commençaient à se mélanger
Alors je suis allée me coucher,
Impatiente de connaître la suite des aventures entamées.

Mais quand je me suis réveillée,
Le rhume s’en était allé,
Et tout ce que j'ai retrouvé,
Ce fut un mot d’adieu,
Qui je dois l’avouer,
Était assez bien tourné.

Une chose est sûre,
Depuis cette aventure,
Je guette les jours de pluie,
Comme le chat guette la souris,
En espérant secrètement croiser la route d’un autre rhume,
Qui, je l’espère, sera aussi taquin que son cousin.