Le chevalier du vent JC

Participant
Grand Prix Printemps 2013
Lui, c’est un chevalier. Ses armes sont très légères,
Jaunes ou bleues, en carbone, résine, et fibre de verre.
Il ne craint pas le flot qui s’avance en grondant,
Il aime entendre hurler son compagnon le vent.

Les vagues sont des tremplins qui l’envoient vers le ciel,
Moments d’éternité, où sa voile est une aile.
L’écume est un torrent qu’il descend en se jouant,
Marquant un bref sillage de son aileron tranchant.

Ce héros courageux n’a qu’un seul ennemi
Qui le laisse sur la grève, découragé et las,
Contemplant tristement, avec tous ses amis,
Son attirail inutile. C’est... le calme plat !
Le prix est terminé mais vous pouvez continuer à aimer.
Signaler un abus

à découvrir
du même auteur

POÈMES
17 lectures

Lui, c’est un chevalier. Botté, casqué, ganté, Sanglé dans sa sellette, il est dos à la pente, Concentré et songeur, il arrange ses suspentes, Fragiles lignes de vie qui devront le porter.... [+]

à découvrir
de la même thématique

POÈMES
1018 lectures 19 votes

Dans un rêve aux teintes de grâce et de parure, Au creux de l’ivresse, bercé par le reflux Des mots abandonnés pour de simples figures Oubliées dans la tête des gosses de la rue, Un monde ... [+]

Lauréat
Grand Prix Été 2011

à découvrir
au hasard

POÈMES
963 lectures 154 votes

Chère, en ai-je passé des soirs à vous attendreFidèle au rendez-vous près du petit bosquet,Je restais là, planté, comme un âne au piquetDressant l’oreille au pas que je croyais entendre. Et... [+]

Lauréat
Grand Prix Hiver 2014

Quelque chose à ajouter ?

comments powered by Disqus