Le chevalier du vent JC

Participant
Grand Prix Printemps 2013
Lui, c’est un chevalier. Ses armes sont très légères,
Jaunes ou bleues, en carbone, résine, et fibre de verre.
Il ne craint pas le flot qui s’avance en grondant,
Il aime entendre hurler son compagnon le vent.

Les vagues sont des tremplins qui l’envoient vers le ciel,
Moments d’éternité, où sa voile est une aile.
L’écume est un torrent qu’il descend en se jouant,
Marquant un bref sillage de son aileron tranchant.

Ce héros courageux n’a qu’un seul ennemi
Qui le laisse sur la grève, découragé et las,
Contemplant tristement, avec tous ses amis,
Son attirail inutile. C’est... le calme plat !
Le prix est terminé mais vous pouvez continuer à aimer.
Signaler un abus

à découvrir
du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS
18 lectures

Ma mère raconte encore les repas chinois auxquels elle était invitée chaque année, à Phnom Penh, il y a fort longtemps. C'est une cuisine extraordinaire, je parle du vrai repas chinois de ... [+]

à découvrir
de la même thématique

POÈMES
509 lectures 61 votes

La nouvelle est tombée, le ton est sans réplique :J’ai perdu la maîtrise de mon taux glycémique.Aucun antécédent, ni ancêtre glycolique,J’ai ... [+]

Lauréat
Grand Prix Automne 2013

à découvrir
au hasard

POÈMES
1097 lectures 45 votes

L’ombre de la mer Ses contours noyés de brume Faible bruissement Murmure d’outre silence Redessiné par les vents Deux rais de lumière - la nuit à peine tombée - Clignement furtif ... [+]

Lauréat
Grand Prix Été 2011

Quelque chose à ajouter ?

comments powered by Disqus