Temps de lecture
1
min

 Alexandrins Nature

Le chevalier du vent 

JC

JC

168 lectures

6 votes

Lui, c’est un chevalier. Ses armes sont très légères,
Jaunes ou bleues, en carbone, résine, et fibre de verre.
Il ne craint pas le flot qui s’avance en grondant,
Il aime entendre hurler son compagnon le vent.

Les vagues sont des tremplins qui l’envoient vers le ciel,
Moments d’éternité, où sa voile est une aile.
L’écume est un torrent qu’il descend en se jouant,
Marquant un bref sillage de son aileron tranchant.

Ce héros courageux n’a qu’un seul ennemi
Qui le laisse sur la grève, découragé et las,
Contemplant tristement, avec tous ses amis,
Son attirail inutile. C’est... le calme plat !