Temps de lecture
1
min

 Alexandrins Instant de vie

L'exécrable humeur de Josiane Godiveau 

Mégadingue

Mégadingue

627 lectures

62 voix


Dès que vous approchiez de Josiane Godiveau
Elle était d’une humeur à charcuter un veau
Retroussant d’un seul coup ses babines et sa gaine
Elle laissait filer des grognements de haine

Malheur aux inconscients qui tentaient des avances
Elle les envoyait jusqu’à Saint-Paul-de-Vence
De sa pointure habile, un fier quarante-six,
Elle leur bottait le cul, leur brisant le coccyx

Son mauvais caractère avait réputation
De ne laisser de vous que tripaille et moignons
Le sang mêlé d’alcool qui coulait en ses veines
Bouillait tel le Vésuve au cœur de la Touraine

Josiane Godiveau avait pour seuls amis
Un bocal de pâté, un quart de salami
Elle était raffinée, autant qu’un tractopelle
Les rasoirs périssaient en longeant ses aisselles

Josiane Godiveau mourut d’indigestion
Elle avait avalé trois kilos de rognons
Dans la fosse commune on jeta son cadavre
Elle repose en paix au cimetière du Havre