Temps de lecture
1
min

 Sonnet Nature Instant de vie

L'amateur de poires 

Renaud

Renaud

1404 lectures

97 voix


Il hume, yeux mi-clos, comme un subtil encens
L’arôme du fruit lourd, tiède encor du soleil ;
Opulente, moirée, comme laquée de miel,
Dans l’air doux de l’été, la poire se balance.

Sur ses flancs rebondis il appose sa bouche,
Puis mord dans le velours translucide et nacré ;
Le souffle court, soûlé par la pulpe sucrée,
Ardent, sans retenue, il dévore, farouche…

La paume grand’ ouverte, il essuie son menton
Où poisse le jus clair en un large sillon ;
C’est alors seulement qu’il détache la tige,

Aspire les lambeaux, savourant par avance,
La fragrance ténue, quand sa vue se dirige
Vers l’autre poire, là, qui le nargue et qui danse…