Temps de lecture
1
min

 Sonnet Noir et suspense

Hara-kiri à Chantilly 

Alexandre

Alexandre

1073 lectures

71 voix


Vous dont le Grand Condé fit son maître d’hôtel
Jusqu’à vous confier la royale ripaille,
Deviez-vous sans retard vous piquer la tripaille
Pour laver votre honneur, ô cher François Vatel ?

Helvète de lignée, en homme ponctuel
Vous n’avez pris le temps d’ouïr la valetaille
Clamer : « Trois chariots, et de fort belle taille,
S’annoncent au château ! » Que le ciel est cruel !

« À vouloir trop en faire en ce jour de carême,
Comme à servir la sole au mépris de la brème,
Geignait un gâte-sauce, et sans que nous puissions

À votre heure apprêter la maudite denrée,
Encore eût-il fallu que nous la reçussions,
Vous voilà raide mort… Foin des chasse-marée ! »


--

François Vatel, pâtissier-traiteur, est nommé « contrôleur général de la Bouche » du Grand Condé au château de Chantilly, sous Louis XIV. Le 24 avril 1671, aux aurores d'un banquet royal, la livraison de pêche du jour semble ne pas arriver. Se sentant déshonoré dans sa fonction, il se jette à trois reprises sur son épée calée dans la porte... au moment où son importante commande de poisson arrive.