Temps de lecture
1
min

 Sonnet Instant de vie

Équateur, mon amour 

Donald Ghautier

Donald Ghautier

97 lectures

90 voix

Le sommeil m'a quitté pour le Guatemala.
On raconte là-bas l'histoire des poupées
Mangeuses de tracas, au dire des aînées,
Une légende urbaine au gout de favela.

Si je veux m'endormir sans tout le tralala
De boissons chaudes et de pilules dorées,
Il me faut traverser océans et marées,
Braver Quetzalcoatl à coups de tequila.

J'entame ce voyage avec la grande Estelle,
Ma compagne d'antan, au gout de mirabelle,
La seule assez tordue pour passer l'Équateur.

J'explore ses forêts, ses belles latitudes,
Ses fleuves et vallons, toutes les longitudes,
Devenues le terrain du boa constricteur.