162 lectures

32 votes

Merveilleuses toupies
Prenez ancrage en moi
Parlez quand je larmoie
Des affres de la vie.
Un autre goût parfois
De la mienne a surgi.

Trop court dans mes adieux
Ai-je blessé des femmes
Ou bien seule mon âme
Reste à ce point meurtrie ?
Bercez moi doux tam-tams
Portez-moi jusqu'aux cieux.

Permettez-moi un vœu
Celui de la poussière
Qui recouvre le monde
Et qui m'apaise un peu
Pour autant de lumière
Qui parvienne à mes yeux.

Le temps s'est alangui
Et perd de sa clarté...
C'est hors de ma portée
Qu'il a guidé ma vie
Et souvent dévasté
Le garçon que je suis.

Beaux jouets d'autrefois
Ce grandissant silence
Délaisse mon enfance
Entre vos cœurs de bois.
Gardez en mon absence
Ma peine et votre joie.