Temps de lecture
1
min

 Vers libres Instant de vie

Arrêt sur image... 

Brocéliande

Brocéliande

726 lectures

179 votes

Miroir, mon beau Miroir
Ne me regarde pas...

Je touche à l'existence du bout des doigts
Je me ris de mes rides
Pour un peu je les trouverais belles...

Le sont-elles ?

Elles sont ce pas feutré du temps qui a marqué
Ce glouton de soleil qui a collé ma vie à un rayon gourmand
Elles sont éclats d'enfance et fous rires malins
Un rien de trop-chagrin
Un creux de vague colère
Un mot qu'on n'a pas dit
Un silence en regrets...

Elles sont ce que je suis
Hier et aujourd'hui
Une ligne fragile dans un monde interdit
Elles savourent mon âme
Quand mon âme se perd...

Elles caressent tes yeux quand je me vois dedans...

Déridez-vous, mes douces, je vous veux aucun mal
C'est pas grave...
Le temps passe
Puis, sans savoir pourquoi, il finit par rester

Je maquille mon cœur
À contre courant des jours
Chaque fois au plus fort de chaque heure
Je m'émerveille encore
Des surprises du monde

Alors, oui, je me ris de mes rides
Miroir, mon beau miroir
Je les éclabousse de douceur
Dans un poème sans raison

C'est juste un moment, une exquise lumière
Qui colle à mes passions
Comme l'ivresse profonde d'un sentiment nouveau...