Temps de lecture
4
min

 Instant de vie Humour Société

Vous avez un nouveau message 

Fabienne Desseux

Fabienne Desseux

3295 lectures

158 voix


Disponible en :

Comme tous les matins, après une douche rapide et un café long, je me suis installé devant mon ordinateur. C’est le pied de pouvoir tout piloter bien au chaud sans sortir de chez soi. Je suis modérateur sur le site d’un grand journal d’info. Je bosse trois heures par jour à calmer les ardeurs des internautes accros à l’actualité. Plutôt distrayant, je dois dire. Pas très lucratif, mais au moins, je ne suis pas emmerdé. Peinard, quoi.

Tout d'abord, les mails perso. Rien à signaler. Une connexion rapide à mon compte bancaire. Pas des masses, mais mon RSA va bientôt arriver. Un œil sur la presse en ligne, il est huit heures et quart, je reprends un petit noir et c’est parti !

8 h 22 : Premier courriel ! Ma petite amie, Rachida, me tanne encore pour le repas d’anniversaire de mariage de ses parents.
Cela fait trois ans que nous sommes en couple. Enfin, en couple... façon de parler. Chacun chez soi et nos amours seront bien gardées.
8 h 23 : Je lui réponds : « Ok pour dimanche. Faut apporter un truc ? (Te laisse faire.) T’aime. »
8 h 26 : Merde, ça clignote sur le site du canard. Quatre signalements ! Y’a un crétin qui jette des noms d’oiseaux aux UMPistes qui laissent des commentaires. Je fais rapidement le ménage sur le forum.
8 h 32 : Message de mon assureur qui me confirme que j’ai oublié d’envoyer la facture d’achat de mon nouvel ordi. Faut que j’y remédie rapidement.
8 h 40 : Mail du frère de Rachida qui me demande – pour la sixième fois en trois mois – si je compte épouser sa sœur.
8 h 45 : Je lui réponds, comme à chaque fois, que je suis un homme de bien et que sa question m’offusque. Qu’est-ce qu’ils peuvent être à cheval sur les principes dans cette famille !
8 h 47 : Un concurrent de mon employeur me propose un job. Faut que je réfléchisse, l’offre est tentante.
8 h 59 : Notification Facebook. Rachida s’est enfin décidée à ouvrir une page et me demande de l’ajouter en tant qu’« amie ». Espérons que cela la rendra un peu moins jalouse...

9 h 07 : Courriel de Pôle emploi. J’aurais oublié un rendez-vous le mois dernier et ils me radient !
9 h 12 : Le frère de Rachida me demande, une fois pour toute, de fixer la date de la cérémonie.
9 h 19 : Le service contentieux d’ERDF m’informe qu’il va procéder au prélèvement de ma facture impayée du mois dernier. Qu’ils se débrouillent.
9 h 23 : Message de la CAF, cette fois. Puisque je ne suis pas à jour à Pôle emploi, je paume mon RSA par ricochet.
9 h 32 : Envoi groupé aux deux organismes. « N’étais pas au courant de la convocation. Ne coupez pas mes allocations. Dites-moi quoi faire pour régler le problème. »
9 h 45 : Ça se déglingue du côté du journal. Plongé dans mes problèmes administratifs, je n’ai pas vu que les signalements abusifs explosaient. Cinquante messages à traiter !
9 h 53 : J’en ai réglé la moitié.
Nouvel e-mail sur ma boîte perso, de mon employeur. Il me demande sobrement ce que je branle et menace de me foutre à la porte si je continue de glander au lieu de bosser.
9 h 57 : J’apprends que je suis l’heureux gagnant d’une tombola sénégalaise et l’on m’informe que je toucherai les trois millions d’euros de gain après envoi de mes coordonnées bancaires.
10 h 03 : Ma messagerie se remplit à vue d’œil. Soixante-quatre notifications Facebook. Je me connecte vite fait. Oh non ! mon pote Renan a publié une photo de moi à sa soirée du jour de l’An. Je ne me souvenais pourtant pas avoir embrassé cette nana en string rose !
10 h 04 : Mail de Rachida. « T’es qu’un con, va te faire foutre. »
10 h 05 : Mail du frère de Rachida. « T’es mort. »
10 h 06 : Mail de ma mère. « Qui est cette jeune femme fort peu vêtue sur ta page ? Je ne reconnais pas Rachida... Ton père est furieux ! »
10 h 07 : Mail de Renan. « T’as vu le photomontage sur ton mur ? PTDR MDR LOL : -DDDD »
10 h 10 : Je dis à Renan qu’il est con à bouffer de l’herbe.
10 h 12 : Je vais avoir besoin d’argent et j’accepte la proposition du journal concurrent.
10 h 15 : Pôle emploi veut bien faire un effort et me demande de justifier le fait que je n’aie pas eu de convocation.
10 h 17 : La CAF m’informe qu’elle rétablira mes paiements après accord de Pôle emploi et la confirmation de mon numéro de compte.
10 h 19 : Mon futur ex-employeur me précise que je peux me foutre l’herbe là où je pense.
10 h 20 : Renan refuse toute proposition de ma part m’indiquant qu’il n’est pas une tapette. J’ai dû m’embrouiller quelque part, mais pas le temps de dissiper les malentendus !
10 h 21 : Mon patron hurle par messagerie interposée. « Tu as cent vingt signalements en attente, bourricot ! Je te laisse un quart d’heure pour régler le problème. P.-S. : Sympa la photo sur ton profil. »
10 h 32 : J’ai rattrapé mon retard. Mais nouveau courriel. De la banque cette fois. Ma conseillère m’informe que je viens de dépasser mon autorisation de découvert et que je dois régler le problème rapidement. Vérification faite, Rachida vient de vider mon compte et je n’ai plus un kopeck.
10 h 35 : Son frère me précise qu’il va me pendre par les couilles, tartiné de miel au-dessus d’une fourmilière.
10 h 43 : Notification Facebook. Ma grand-mère voudrait que je lui présente la jeune fille en culotte rose.
10 h 46 : Je donne les coordonnées de ma banque à la CAF.
10 h 47 : Je réalise que j’ai expédié mon numéro de compte à la loterie sénégalaise.
10 h 48 : La banquière m’indique que je suis actuellement à découvert de 43 712 euros. Soit 43 000 de plus qu’il y a un quart d’heure.
10 h 50 : Je proteste et hurle à l’escroquerie !
10 h 53 : Ma conseillère CAF vient de se rendre compte que je touche trop depuis plus de sept mois. Je dois leur rembourser la somme de 1 800 euros dans les plus brefs délais.
10 h 59 : Quatre cent douze signalements pour un même internaute qui ajoute à chaque commentaire « Je t’enc... lombric boursouflé ». C’est court, mais ça agace franchement les lecteurs du journal.
11 h 01 : A priori, cela agace aussi pas mal mon chef qui vient de me virer.
11 h 04 : Message de Renan. « T’as vu, je t’ai bien pimenté ta matinée avec mon lombric boursouflé ! PTDR MDR LOL :-DDDD »
11 h 07 : Facebook m’informe que mon compte est supprimé à cause de la diffusion d’une photo malsaine.
11 h 12 : Vu l’ampleur de mon découvert, ma banquière a préféré bloquer mon compte en attendant que la gendarmerie prouve le vol.
11 h 13 : Le service contentieux d’ERDF, à la suite du deuxième rejet du prélèvement de ma facture, m’explique que mon abonnement sera suspendu dans les plus brefs délais.
11 h 14 : Mon café m’échappe des mains et se répand sur mon unité centrale.

11 h 15.
Le courant s’arrête.
On frappe à la porte.
Le frère de Rachida est sur le palier avec un pot de miel.