1
min

Libre

Image de Lise Lgds

Lise Lgds

111 lectures

94 voix

Et soudain on avance. Enfin, pas tous, juste un sur deux. Les rangs des plus grands ne bougent pas et nous, les petits, on file entre eux. Et à quelle allure ! Ça fait une éternité qu'on est serrés dans ce tunnel, un peu de mouvement ne fait pas de mal. Notre tunnel, c'est un long tunnel noir dont on ne voit jamais le bout. Enfin, des amis m'ont dit qu'ils l'avaient vu, eux, la lumière au bout du tunnel.

On avance toujours depuis tout à l'heure et, oh ! On change de milieu ! On avance plus lentement ici... Premières résistances. Aucune jusqu'ici et là, bam, en série. Mes petits compagnons freinent la cadence eux aussi. Quant aux grands, ils ne bougent jamais.

Parfois, j'ai vraiment envie de partir. De sortir de ces maudits tunnels opaques qu'on traversent et de voir dehors, à quoi ça ressemble. Ce qui me fait rêver moi, c'est la terre. Toucher la terre... Je crois que tous mes amis aimeraient bien aux aussi, mais personne n'ose dérégler l'ordre des choses. On fait ce qu'on nous demande, nous. Personne n'imaginerait partir à contre-courant.

Et un jour, c'est le grand jour. Rien de prévu, juste une force invisible qui me pousse. Qui me pousse à partir, m'enfuir. On traverse un tunnel moins bien isolé et c'est là que je m'échappe. Je m'échappe de ce tunnel, de ces rangs ordonnés de grands et petits, de cette foule de semblables qui ne me ressemblent plus tout d'un coup. Je suis libre. Un électron libre.

En compét

94 VOIX

CLASSEMENT Très très court

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Bon texte, en effet
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un texte très précis dans son écriture et sa construction, il fallait du courage pour se lancer dans cette description minutieuse jusqu’à la chute finale qui nous révèle le « pot aux roses » en même temps que l’oiverture sur une métaphore. Mes votes pour cette audace !
·
Image de Le Bohémien
Le Bohémien · il y a
J'ai beaucoup aimé cette histoire qui nous parle de l'effet de masse et de la conformité dont il faut sortir ! Mes 3 votes ! Décidément les lycéens et lycéennes de cette année sont bourrés de talent !
J'espère que vous passerez sur l'on profil pour lire quelques oeuvres prochainement ; )

·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Merci bien ! Je passerai ! :)
·
Image de LBC
LBC · il y a
L'idée est bonne, et aurait mérité un peu plus de développement. Peut-être avez-vous manqué de temps ?
·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Percée à jour ;) J'ai en effet écrit mon texte sur le tard ce qui m'a empêché de l'aboutir autant que ce que j'aurais voulu. Contente que vous ayez apprécié l'idée !
·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Bonjour Lise,
Mon soutien et toutes les voix dont je dispose actuellement (+4).
Outre un titre bien choisi et incitatif, j'ai beaucoup aimé l'usage du pronom indéfini "on". Il rend en effet à merveille, selon moi, l'effet de masse d'où le narrateur peine à émerger.
Quand cette émergence arrive enfin avec le "je" de la dernière phrase, le lecteur est presque soulagé tant vous avez su rendre palpable la tension que crée l'anonymat dans la foule.
Dans le même sens, le choix du présent de narration est un gros plus, car il favorise beaucoup l'identification du lecteur. Bravo !
Dans l'esprit de partage inhérent à ce site, puis-je vous inviter à découvrir "Inappétences" ?
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/inappetences
Excellente continuation à vous, bonne chance pour la finale bien sûr et à bientôt je l'espère,
Tranquillou974

·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Merci énormément !
J'ai longtemps hésité quant au titre de ma nouvelle, je suis donc plutôt fière que vous l'appréciiez ! Concernant le "on", vous avez su capté son essence même s'il était tout d'abord destiné à laisser le protagoniste sans définition.
J'apprécie beaucoup votre remarque sur le présent, présent qui est aussi de description et répétition d'une réalité permanente.
Je lirai avec plaisir votre TTC demain matin !
Merci encore et bonne continuation à vous aussi !

·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Soutien et vote plus que mérités, Lise !!
Encore tous mes voeux pour la finale et d'avance merci pour le partage :)
A très bientôt donc,
Tranquillette974

·
Image de Jean-Baptiste van Dyck
Jean-Baptiste van Dyck · il y a
Une écriture fluide et bien ciselée. J'aime ce TTC et sa chute surprenante ! Bravo Mes 5 votes. Dans un autre genre, je vous invite au Vietnam le temps d’un songe si cela vous tente, Lise ! http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/you-hanoi-me-part-2
·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Merci beaucoup ! J'accepte votre invitation avec plaisir ! ;)
·
Image de Cho
Cho · il y a
Très intéressante double interprétation du thème ! Bravo pour cet élan de liberté à contre-courant !
·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Merci Cho !
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Original ! Je me demandais à quoi correspondait ce rang et par quoi était régi le mouvement de ses éléments... La chute m'a bien plu.
·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Ravie qu'elle vous plaise !
·
Image de Calvin
Calvin · il y a
Une liberté minime pour une grande écriture, ça c'est de la littérature, Bravo Lise ;)
·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Merci beaucoup Calvin, ça me va droit au cœur !
·
Image de Star seeker
Star seeker · il y a
Je ne m'attendais pas à cette chute, qui m'a vraiment surprise et qui fait le charme de la nouvelle ! Cette idée était vraiment intéressante à explorer, en tout cas !
·
Image de Lise Lgds
Lise Lgds · il y a
Merci énormément, j'espérais qu'en bonne chute, la mienne surprenne ! Heureuse que l'idée t'ait plu !
·
Image de Star seeker
Star seeker · il y a
Ah ça, pour surprendre, elle surprend ! Pari réussi :)
·