2528 lectures

208 voix

Il portait un masque noir, des vêtements noirs. Il n'accomplissait son méfait qu’une seule fois par an. C’était pour aujourd’hui ! Au milieu de la nuit, quand tout le monde dort, il débuta par la maison de la famille Perret. Il y avait trois enfants habitant là, et ils avaient tous leurs heures bien calées sous leurs oreillers.
Pas pour longtemps, pensa-t-il en se frottant les mains. Il s’introduisit dans la maison, il entra doucement dans la chambre des parents... et zou, c’était fait ! Aux enfants maintenant. La première chambre ! Trop simple ! La deuxième ! Un jeu d'enfant ! Plus que la troisième !
Ça va être du gâteau, pensa-t-il. Il entra doucement, la porte grinça. Il voulut prendre l’heure, mais la petite fille, blottie jusqu'à maintenant dans son lit, se réveilla. Surprise, elle hurla. Le voleur saisit l'heure de la fillette et la tira vers lui d'un coup. Mais elle eut le temps de la rattraper et cria : « C'est à moi ça ! »
Il lui répondit : « Tu vas lâcher oui ?! »
Il tira de nouveau vers lui mais la petite fille tenait bon. Les parents se réveillèrent. Les deux autres enfants aussi ! Ils regardèrent sous leurs oreillers, horreur !!! Il manquait une heure !
Ils entendirent du bruit. Ça venait de la chambre de la petite. Et c’est à cet instant précis qu’ils entendirent un hurlement de douleur déchirant la nuit. Dès qu'ils entrèrent dans la chambre, ils virent le voleur qui se tenait le mollet en sautillant et en poussant des cris stridents. La fillette sourit en voyant la marque de ses dents incrustées dans le mollet du voleur : « Bien fait ! »
Il réussit malgré tout à sauter par la fenêtre, laissant échapper quelques minutes de son sac à larcin. Le papa se lança à sa poursuite. Mais il ne réussit qu'à se retrouver seul dans la rue, en pyjama. Le voleur avait disparu.

Margot se tourna vers son papa :
— Elle est vraie ton histoire ? Tu es sûr que ça se passe comme ça les changements d'heure ?
— Mais bien sûr ma chérie. Fais bien attention d'ailleurs, il devrait passer ce soir.
Une fois au lit, Margot regarda sous son oreiller et elle murmura : « Bizarre, je ne vois rien, il n'y a pas d'heure sous cet oreiller ; le voleur, pfff, je m'en fiche ! »
Elle s'allongea dans son lit. Ses parents lui murmurèrent « Bonne nuit ».
Au petit matin, elle dû dormir une heure de moins. Une heure avait bel et bien disparu !

208 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Voilà donc l'explication de la disparition de toutes ces heures ! Merci Maëline de nous avoir éclairé sur le sujet
·
Klelia
Klelia · il y a
Très original !
·
Artemiss03
Artemiss03 · il y a
J'ai beaucoup aimé, mes voix. A l'occasion, et sans obligation, n'hésitez pas à pousser les portes de mon univers.
·
MarieP
MarieP · il y a
Très original pour expliquer le changement d'heure.
Mon vote.
·
SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Fin octobre,je saurais quoi faire ...non mais ! :)
·
Face de lutin
Face de lutin · il y a
Un petit texte bien trouvé qui donne le sourire ! Bravo !
·
Maggydm
Maggydm · il y a
Excellent. C'est vraiment génial. J'ai adoré. Bravo. Mes votes et plus encore si je pouvais.
Puis-je vous proposer de découvrir les textes de ma page et notamment "mon monde ordinaire et mes premières baskets".
·
Noellia Lawren
Noellia Lawren · il y a
Pourriez-vous me raconter une autre histoire ? j'ai adoré !!! bravo c'est si joli !!! mon vote +5 avec grand plaisir
je vous invite à soutenir , si le cœur vous en dit , mon poème
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/lettre-a-sacha
bien à vous et merci encore pour votre joli texte
·
Kara Lee-Corn Smith
Kara Lee-Corn Smith · il y a
Aaaaaah ça explique bien des choses! je me disais aussi que leur histoire de changement d'heure semblait bien compliqué pour être vrai!
Voilà donc l'explication. Je vais l'attendre de pied ferme ce voleur d'heure, non mais!
Merci pour ce joli moment de lecture, je n'ai pas perdu mon temps ;)
mes votes :)
·
Mary Defres
Mary Defres · il y a
Ben alors là ma belle, tu m'as bluffé ! Je savais que tu avais de l'imagination, mais en plus tu as très bien écrit ton histoire. Bravo, et on attend avec impatience les suivantes !
Du coup je te donne avec grand plaisir mes 3 voix
·