1
min

Être ou paraître (be yourself)

Sylvie Loy

Sylvie Loy

557 lectures

273 voix

Lorsque je me suis levé, ce matin, j'ai vu mon reflet dans le miroir de la salle de bain et j'ai eu peur...
Mes cheveux en bataille.
Ma bouche sèche.
Ma barbe mal taillée.
Et mes points noirs sur le nez.
On aurait dit un mauvais personnage de BD. Une caricature ratée.
Le soleil qui perçait derrière mes rideaux faisait cligner mes paupières gonflées. Mes yeux me brûlaient alors je me suis recouché.
Des détails confus de la nuit précédente et donc, de mes rêves, me revenaient sous forme de flashes...
J'avais les cheveux gominés, une peau lisse et hydratée. Mais surtout, j'étais équipé. D'une cape rouge.
Dans mon rêve, j'étais un super-héros. Je volais dans le ciel. Et je côtoyais les étoiles.
Finalement, à midi, je suis sorti. Avec l'idée que je pourrais changer. Devenir un homme meilleur. Remarquable.
Alors, quand un grand gaillard d'aspect rustre, au détour du parc, s'est approché de moi pour me demander si j'étais Paul Michel, tout tendu vers mon désir de devenir une autre personne, je l'ai regardé et, avec toute la conviction dont j'étais capable, j'ai dit oui.
À ma grande stupéfaction, il m'a envoyé son poing en plein visage. Si violemment que je suis tombé dans l'herbe.
— N'approche plus de ma femme ! a-t-il hurlé. Si tu t'arranges pour la revoir encore, je te tuerai !
Il m'a donné un coup de pied féroce dans les côtes et il est parti. J'étais sonné et j'avais le souffle coupé.
J'ai levé la tête vers le ciel.
Des oiseaux invisibles étaient en train de gazouiller sans reprendre leur souffle.
Et un chapelet d'étoiles tournaient obstinément autour de mon front.
Au-dessus de ma tête, j'avais comme une enclume dont le poids m'a poussé vers un sommeil sans rêve. J'ai dû rester allongé plus longtemps que prévu : lorsque j'ai ouvert de nouveau les yeux, les étoiles m'ont paru plus lointaines et donc plus réelles.
Assez difficilement, je me suis relevé, et tout en boitillant vers chez moi, j'ai décidé d'abandonner l'idée de devenir un super-héros, un héros, ou qui que ce soit d'autre.

en compét' !

273 VOIX

CLASSEMENT Très très courts

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Ancre
Ancre · il y a
Les super-héros sont d'une grande naïveté parfois et pourtant Balavoine chantait déjà "je ne suis pas un héros..."
·
Loodmer
Loodmer · il y a
Toujours rester soi-même
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Humour noir et dérision pour anti-héros bien sympathique. Mes votes Sylvie.
·
Brennou
Brennou · il y a
Le poing de l'Histoire qui met l'histoire au point !
Bon, bon, je vote... avant que ça frappe !

·
Ardores
Ardores · il y a
Joli !
·
Yvonne Bobonne
Yvonne Bobonne · il y a
Et vlan ! dans les gencives ! (au sens propre)
Superbe d'ironie, Sylvie.

·
Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Lol ! Un retour brutal à la réalité !
Ton cocasse personnage est excellent !
Bonne chance pour la suite +5

·
A.A.
A.A. · il y a
Du style, de la fantaisie, parfait ! ( un petit coup d'oeil sur mon absence ? http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/labsence-1) (J'aime pas les gens qui font des commentaires pour faire de la "pub")
·
Isdanitov
Isdanitov · il y a
Original! Il ne fait pas bon de se prendre pour un autre! Peut-être prendrez-vous le temps de lire " Ma muse" publiée parmi les nouvelles? Merci
·
Chantane
Chantane · il y a
très bon moment de lecture
·