1
min
Coralie

Coralie

3719 lectures

554 voix

Je ne suis que froid, vide et silence.
Dans quelques heures, on m’arrachera les derniers morceaux de toi.
Même si je sais que ce n’est plus vraiment toi, j’ai l’impression de te tuer une seconde fois.
Pardonne-moi.

J’ai écarté les jambes.
Un poids mort auquel on a retiré un autre poids mort.
Je suis morte avec toi, ce matin-là.
Le sang qui coule et au milieu, la vie que tu as été.

Le jour J est arrivé et je reste plantée là, impuissante.
Le jour de ta naissance sera finalement un jour comme les autres, un jour de plus.
Et petit à petit, je prends conscience de tout un tas de choses que jusqu’à présent, j’avais tenté d’occulter.
Tu n’arriveras jamais. Ni aujourd’hui, ni un autre jour.
Jamais je ne te prendrai dans mes bras.
Jamais je ne me pencherai sur ton berceau.
Tu n’inventeras pas un tas de bêtises qui me mettront hors de moi.
Tu ne me réveilleras pas en pleine nuit à cause de tes hurlements et tes couches mouillées.
Je pourrai continuer à faire la grasse matinée, à prendre le temps de me pomponner les matins.
Je n’aurai jamais la tâche de lait sur l’épaule que tu m’aurais gentiment laissée pendant le dernier câlin avant que je file au travail.
Et d’ailleurs, parlons-en du travail, je n’aurai jamais à choisir entre ma carrière et ma vie de famille. Facile, le choix aura été fait pour moi.
Je pourrai continuer à profiter des bas prix des voyages hors vacances scolaires.
Je ne connaîtrai pas la souffrance d’un « Je te déteste » de l’adolescente rebelle que tu serais devenue.
Et puis...
Tu ne m’appelleras pas Maman.
Tu ne viendras pas te blottir contre moi quand tu auras peur ou quand tu auras du chagrin.
Tu ne m’offriras pas de jolis poèmes pour la fête des mères.
Tu ne riras pas aux éclats quand je te ferai des chatouilles.
Je ne ferai jamais partie d’une famille.
Je resterai la femme sans enfants qu’on regarde avec suspicion en se demandant si c’est un choix de sa part.
Je ne t’aurai rien transmis, rien offert.
Je n’aurai pas été mère tout simplement.

554 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Manuchka
Manuchka · il y a
Personnellement bouleversée par ce texte...
·
Mireille Lafitte
Mireille Lafitte · il y a
texte simple, efficace, émouvant! Bravo ! Mireille lAFITTE
·
Déborah Locatelli
Déborah Locatelli · il y a
Je sais qu'il est bien trop tard pour voter, mais je n'étais pas sur Short il y a un an, et viens par hasard de découvrir ce texte. Vraiment fort, vraiment beau. Je ne suis pas d'accord avec d'autres commentaires, pour moi il y a différente sorte de littérature. La tienne est brute, simple, et tellement sincère qu'elle nous touche, et c'est ça l'essentiel.
·
Coralie
Coralie · il y a
Merci Nadia pour ton commentaire, même tardif, peu importe, il me va droit au coeur.
·
Claire Doré
Claire Doré · il y a
Un peu en retard certes, mais comme je viens de vous découvrir, je fais le tour de vos textes.
A nouveau ici, je suis très touchée et conquise par la sobriété du style.
·
Coralie
Coralie · il y a
Merci Claire, ce ne doit pas être tous les jours que quelqu'un prend la peine de venir voir tous mes textes. C'est un plaisir, peu importe que ce soit après la compet organisée par Short.
·
Zek
Zek · il y a
Très beau...
·
Miraje
Miraje · il y a
Malgré cette lutte de tranchée stérile et indécente entre les deux premiers, un TRES GRAND BRAVO !
En effet, quand dans les 3 catégories, la marge du nombre de votes et de lecteurs entre le 3° et les deux en tête passe du simple au double, il n'y a pas grand chose à rajouter en matière d'éthique....
·
Coralie
Coralie · il y a
Je remercie tous ceux qui ont soutenu ce texte...les irréductibles comme les inconnus...A 16h50, Amputée avait 40 votes d'avance, 10 minutes plus tard, il lui en manquait 4 pour gagner...Il n'y a rien à regretter, il m'aurait de toute façon battu au score grâce à sa technique infaillible!!!...En tout cas, grâce à Mathieu et à son poisson rouge, je suis contente, car je crois à nouveau au Père Noel et aux miracles...80 votes en deux heures il y a une semaine et puis les trente derniers en 10 minutes, comment y croire autrement? Mais il a eu raison, vous devriez tous faire de même, car Short Edition n'y voit que du feu...
Félicitations à lui d'avoir su profiter de leur naïveté.
·
Yannick Pagnoux
Yannick Pagnoux · il y a
Qu'entendez vous par là ? Ce sont quand même des accusations graves que vous proférez, et je ne suis partisan d'aucun des deux belligérants dans l'histoire. Mais je ne sais pas même si la défaite est amère, il faut toujours en ressortir la tête haute et en proclamant de telles accusations, vous risquez fort d'être incomprise dans votre message. Gardez foi en l'écriture, les dés n'étaient pas pipés à mon goût mais un tel duel se devait d'avoir de grand stratèges, et Mathieu en a été un bien meilleur voilà tout. Quel dommage que tout cela se finisse sur une note si négative. Prenez cette victoire comme une défaite car à l'inverse de votre poésie ce texte n'a pas été vilipendé et au contraire on vous a encouragé devant l'émotion que vous nous avez suscité. Si défaite, il y a tirez en alors les enseignements pour toujours repartir plus fort de l'avant, car nous apprenons souvent plus de nos erreurs. Quant au reste je rejoins Miraje, même si j'ai su moi même profiter de mes innombrables réseaux facebook par le passé.
·
Sabrina Gheroui
Sabrina Gheroui · il y a
Et tu oses écrire de tels propos... C'est l'hôpital qui se moque de la charité...
·
Mag
Mag · il y a
Félicitations, vous méritez amplement de remporter cette finale.
·
Coralie
Coralie · il y a
Merci, je croise les doigts!
·
Martine Chevalier
Martine Chevalier · il y a
Tres, tres émouvant surtout à l'approche de Noêl, mais beau quand même.On séchent ses larmes et on donnent encore plus a ceux qui nous entourent. Merci Coralie.
·
Coralie
Coralie · il y a
Merci, votre commentaire me touche beaucoup.
·
Domigi
Domigi · il y a
Bravo et bonne chance à vous.
·
Coralie
Coralie · il y a
Merci, je croise les doigts!!
·