1
min

Sur une plage de l'Olympe

Image de Bellinus

Bellinus

61 lectures

52 voix

La tong d’or de sa froide Vénus,
comme il la convoite ! l’ardent Mercure qui vole et court
baskets ailées

52 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Lafée
Lafée · il y a
Elle est difficile, cette Vénus ! Bravo, j'aime beaucoup !
·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
Merci. Dommage, ça n'a pas plu au jury !
·
Image de Lafée
Lafée · il y a
écrire pour écrire, c'est bien aussi !
·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
C'est essentiel ! Les approbations et les sélections sont secondaires. Il n'empêche, parfois, les choix de Short ne sont guère lisibles... A propos des textes brutalement refusés (ceux qui ne concourent pas), je trouve qu'un tout petit mot d'explication serait bienvenu pour l'auteur.
·
Image de Emma
Emma · il y a
Et Venus n'en a cure, de ces baskets ardentes ?
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ce n'était pas le chantage en baskets mais le chantage à la tong du côté des dieux de l'Olympe ! Et le petit marché a bien...marché !
Mes 5 baskets (pas d'escarpins trop effilés)

·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
Merci, Fred, et mes vœux pour le sprint. Vous êtes la finaliste que je soutiens, à défaut de vous sponsoriser, car je trouve que ça ne sert à rien d'éparpiller ses votes ni de complaire à Pierre ou à Paul !
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Merci Bellinus pour votre soutien. Moi ça ne me gêne pas que les gens veuillent complaire à Pierre (le héros de mon poème) mais nous savons tous comment cela se terminera...pas grave, je me serai bien amusée à l'écrire !
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
bravo, mon vote
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
la mythologie fait rêver , bravo ! +5 je vous invite dans mon 'Taj Mahal ' 'Eclaircie ' et pour sourire dans ' L'été au bureau ' , si vous le voulez bien , merci !
·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Tout simplement superbe, divin... normal, nous sommes dans le pays des Dieux... votre poème est en OR. Bravo !
·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
Mon merci dominical... en or !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo, Bellinus, pour cette superbe et humoristique interprétation de l'histoire mythologique ! Mes votes au max +5 ! Si vous voulez sourire un peu, venez lire “Mémé à Moto” qui fonce pour le Prix Faites sourire 2017. Merci d’avance !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci pour cette explication de texte très bien détaillée Bellinus !
·
Image de Léna
Léna · il y a
Un poème très agréable et une explication encore plus intéressante....
·
Image de Bellinus
Bellinus · il y a
Pour celles et ceux qui ne maîtrisent pas la mythologie, j’ajoute cette courte exégèse qui permettra de mieux comprendre le contexte de mon haïku non seulement basketisant mais hellénisant. Bref, en ces temps-là, Mercure (Hermès, pour les Grecs) tomba amoureux de Vénus, mais la déesse refusa ses avances. Mercure se tourne alors vers son père. Zeus, qui pour aider son fils enverra son aigle voler une sandale de Vénus alors qu’elle se baigne dans le fleuve Achéloos. Il donne ensuite cette sandale à Mercure. Le dieu – ample chapeau et ailes collées aux talons – offrira alors à Vénus de lui rendre sa sandale en échange de ses faveurs. Marché conclu ! Et de leur union naîtra un enfant très étrange : Hermaphrodite.
(Ce qui suit ne relève plus de la mythologie, mais de la pure facétie ! )
Moralité : sur « Le bon coin », un échange escarpins-baskets, peut aller très très loin ! Mais si l’on est timide ou fétichiste, on se contentera de faire ses p’tites affaires en privé, à la bonne franquette, sans mâle bistouquette toujours vantarde et parfois trop invasive – c’est du moins ce que pense ma Berthe aux grands pieds. Et là, la basket, c’est le pied ! Bien mieux en tout cas que l’escarpin fortement déconseillé car, trop effilé, il risque de blesser certaines muqueuses … euh…voluptueuses, mais fragiles.

http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ode-au-cuir-pleine-fleur

·