Nonostra

Nonostra

531 lectures

204 voix

Mes lèvres sont encore un peu mouillées de vous,
Mes cheveux pris au vent prisèrent votre cou
Ils ont gardé un peu de ce parfum polaire.

La ville déblatère mais je n’entends que vous ;
Ce souffle quand vos mains aux draps s’entortillèrent,
De ce souffle j’entends encore les remous.

Et puisque en repartant vous m’avez dit que vous
Ne pouviez exaucer le vœu que j’eus pour nous
J’ai gardé sur la joue un cil de vos paupières.

Finaliste

204 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un styie élégant aux airs d’autrefois.
·
Sylvianni
Sylvianni · il y a
Poème tout en sensibilité, je vote pour vous
·
Ataraxie31
Ataraxie31 · il y a
Très joli poème, tout en douceur. Mes votes.
·
Filomène
Filomène · il y a
Bravo! bonne chance!
·
Terry Omø
Terry Omø · il y a
Subtil et doux. Merci :)
·
Terry Omø
Terry Omø · il y a
Je le vois bien en chanson !
·
Untrucbadour
Untrucbadour · il y a
Un poème qui parle à beaucoup d'hommes je pense. j'aime bien la sincérité qui s'en dégage. +4 et bonne finale.
·
Alice
Alice · il y a
un cil sur la joue ? faites un voeu...
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Je suis en train de lire les poèmes de la finale, en commençant par les deniers classés. Au milieu de poèmes très banals se détache celui-ci, au style joliment précieux, au images originales, un poème qui véhicule de l'émotion. Je lui accorde le vote maximum + 5 en lui souhaitant le meilleur, il mérite de se hisser au top.
·
Mélaniea
Mélaniea · il y a
Bien construit et doux. Merci.
·
Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
c'bien beau
·