1
min

Naissance tardive

Bellinus

Bellinus

79 lectures

14 voix



Il soutient de ses mains tavelées

Pourtant fortes encore et musclées

(Mais en ce jour si malhabiles, si inaptes !)

Il serre contre son vieux cœur

Qui s’affole

Une toute petite chose

Douce et chaude

Qui sent le lait

Et le fixe avec gravité.



Lui, il ne dit rien,

Ne tente même pas de comprendre

Ce qui lui arrive,

L’inattendu,

L’inespéré,

Moderne Zacharie devenu soudain muet,

Si comblé,

Si démuni,

Si ébahi par l’Instant offert

Qu’il en oublie d’anticiper le pire :

Quand il ne sera plus là

Pour accueillir le Prince valeureux

À la forte carrure

Ou sa petite Princesse

Svelte sous sa blonde chevelure

Petits-enfants trop vite montés en graine

Trop lentement

Pour son grand âge urgent...



Mais qu’importe !

Pépé rugueux

C’est aujourd’hui qu’il renaît

Papy radouci

C’est aujourd’hui

L’instant du Miracle

C’est maintenant

Qu’il regrimpe en enfance !

Soutenant de ses mains tachées redevenues légères et belles,

Serrant contre sa poitrine qui s’apaise enfin

Et devient sage,

Si comblé,

Si démuni,

Si ravi par l’Instant-Eternité,

Il porte son délicieux fardeau,

Le papounet,

Avec un cœur de vingt ans !


PS Poème refusé par le Comité littéraire de Short le 3 juillet 2017. Comprenne qui pourra !

14 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Annelie
Annelie · il y a
Un beau texte, Bellinus. On ne peut pas dire que la raison du refus saute aux yeux!
Certains auteurs se plaignent de voir tous leurs textes refusés. Etes- vous dans ce cas ?

·
Bellinus
Bellinus · il y a
Non, pas une plainte. D'ailleurs, je suis resté plusieurs mois sans concourir. Juste un perplexité : j'aimerais connaître les règles du jeu !
·
Annelie
Annelie · il y a
Short, seul , connaît les règles de son jeu...
Je suis sûre que votre petite- fille sera très heureuse de lire ce texte et de le conserver.
Vous avez très bien commencé votre relation avec cette jeune demoiselle. Continuez, Bellinus. Vous avez une longue carrière de papy devant vous. Si vous la menez à bien, votre petite- fille vous le rendra au centuple.
Ici, qu'auriez- vous en retour ?

·
Eusmilus Bidentatus
Eusmilus Bidentatus · il y a
Très émouvant ce papy avec ce bébé fille, sa petite fille..
·
Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
J'ai ressenti beaucoup d'émotion à la lecture de votre texte où la tendresse domine. L'image des derniers vers, notamment, est très évocatrice. Cependant il s'agit pour moi d'un texte en prose, aux accents poétiques certes, mais essentiellement narratif J'en prends pour exemple la construction de vos phrases avec proposition principale et subordonnées, qu'il ne reste plus qu'à récrire sur une seule ligne . . . J'aime beaucoup le contenu, moins la forme donc, même si mes impressions de lecture restent vraiment positives. Au plaisir Bellinus !
·
Coum
Coum · il y a
Naissances tardives, qui sont en effet très heureuses ! J'ai beaucoup apprécié, le fait, du qui va lentement va sûrement, il est très sage.
Merci.

·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
J'y reviens : mon passage préféré, que je trouve génial :
"C'est maintenant
Qu'il regrimpe en enfance"

·
Christine Borie
Christine Borie · il y a
Bonjour Bellinus. En lisant ce texte je me disais qu'il était touchant et que c'était dommage qu'il ne soit pas écrit sous forme de micro nouvelle. Et, en lisant les commentaires je constate que c'est également l'avis d'autres lecteurs...réessayez sous forme de prose et je suis certaine qu'il passera...J'ai bien aimé le vers sur les mains....bon courage!
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour Bellinus, je pense que si vous demandez les raisons du refus de votre poème, Short vous répondra.
La mode du "jeunisme" peut-être ? Ce n'est qu'une hypothèse. Ou la forme ? Je ne ferai pas d'ironie facile sur les fautes d'orthographe qui seraient la condition nécessaire pour qu'un texte soit accepté, leur absence entraînant forcément le refus. Si c'était aussi simple...
Si j'étais méchante envers certaines œuvres acceptées... je ne trouve aucune mièvrerie dans la vôtre. Alors, l'explication ? Je ne suis pas dans la tête de ces lecteurs.

·
Marie
Marie · il y a
Si tendre et si touchant ! Merci !
·
Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
Beau texte mais qui laisse un peu sur sa faim, je rejoins le Hussard en pensant la forme d'une micro-nouvelle mieux plus (mieux?) adaptée?
·
JACB
JACB · il y a
J'aime la spontanéité et la tendresse de votre texte Bellinus qui toucheront sans aucun doute tous les papy et mamy du monde. Si le message est un cri du cœur il a pris forme dans des lignes et des espaces et n'a peut-être pas trouvé sa place dans l’œil du lecteur qui lui, recueille une histoire, cherche nouveauté ou extravagance. SE est un fond de commerce et tout ne se vend pas, encore moins la douceur et l'authenticité que vous avez la candeur et la générosité de nous faire partager. Conservez cette toute première conversation avec votre descendance...un jour elle sera grande....elle comprendra, vous chérira d'autant ...saura combien elle a eu d'importance dans votre vie.
·