948 lectures

85 voix


L’entendez-vous vibrer, l’âme de ma cité
Quand monte vers le ciel la rumeur du matin,
À l’heure où le brouillard, aux branches des jardins,
Accroche doucement des perles de rosée ?

L’entendez-vous cogner, le cœur de ces quartiers
Où la vie bouillonnante emplit partout l’espace,
Où les hommes-fourmis, courant de place en place,
Vaquent fébrilement à leur âpre métier ?

L’entendez-vous chanter, le tumulte joyeux
Des fêtards débordants qui battent le pavé
Quand l’été rayonnant vient suspendre aux croisées
Les festons colorés des rires et des jeux ?

L’entendez-vous pleurer, le clocher de ma ville
Dont le grave bourdon, têtu et solennel,
Cadence obstinément les chagrins éternels
Des veuves affligées aux deuils indélébiles ?

L’entendez-vous glisser sur les pentes des toits,
Le rayon velouté de la lune insomnieuse
Quand le silence enfin, dans l’ombre vaporeuse,
Étend son aile d’or sur l’antique beffroi ?

Plaise au ciel que jamais pour longtemps je ne quitte
Ce giron vénéré qui m’a vu naître un jour,
Où dans chaque recoin secrètement palpitent
Mes plaisirs de jeunesse et mes tendres amours !

85 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Arlo
Arlo · il y a
Bonjour à vous,
J'avais aimé commenté et aimé votre poème. Aujourd'hui je vous invite à découvrir le mien "A l'air du temps" en finale du grand prix été poésie 2017. Bonne soirée.
·
Annelie
Annelie · il y a
Les images de votre ville défilent sous nos yeux comme dans un court-métrage poétique. L'art poétique est bien maitrisé : votre texte est superbe.
·
Scribo
Scribo · il y a
Poème très bien construit qui relatent d'un bel instant de vie ! Bravo ! :)
Voici mon oeuvre présentée en finale de la matinale des lycéens, si vous voulez venir faire un petit tour (deux minutes de lecture) ;) : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/tournez-a-droite
·
Pierrot
Pierrot · il y a
Belle maîtrise.
·
Etoile
Etoile · il y a
il est trop tard pour voter mais je le fais quand même car ce poème me plait.
Si vous le désirez, je vous invite à lire le baiser : http://short-edition.com/auteur/devenir
·
Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Voilà un poème à la gloire d'une ville qui méritait vraiment d'être lauréat. L'anaphore renforce le cri d'amour et les alexandrins ciselés avec soin ne sont pas sans rappeler ceux de du Bellay chantant la nostalgie de son petit village. Merci, Maxime de nous avoir donné à lire ce petit joyau. Je clique sur J'aime et si vous avez le temps, je vous convie à rencontrer mon merle qui siffle joliment la joie d'être en mon jardin : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/merle-rondel . Il est écrit sous la forme d'un rondel, forme que vous maîtrisez parfaitement !
·
Maxime Arlot
Maxime Arlot · il y a
Merci pour votre commentaire flatteur ! J'ai déjà lu, il y a quelques temps, votre rondel et, bien sûr, j'ai voté pour ce poème rafraîchissant qui est tout à fait à sa place en première position...
·
Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un grand merci à vous, Maxime, pour mots sympathiques et votre vote.
·
Jonathan Lévêque
Jonathan Lévêque · il y a
Magnifique. J'aimerais écrire ce genre de petit bijou. Votre poème n'a rien a envier au Plat pays de Jacques Brel.
Si vous avez le temps, je vous invite à venir lire mon poème "Un puissant dictame".

Je l'ai lu une deuxième fois, vraiment toutes mes félicitations. La structure, le style, les rimes, et l'émotion qui se dégage...
·
Maxime Arlot
Maxime Arlot · il y a
Merci pour votre commentaire ! Ma modestie en prend un coup... J'ai lu votre poème et j'ai voté...
·
Stelline
Stelline · il y a
Un texte qui interpelle et chante.
Beau tableau fluide et rythmé !
Si vous avez le temps, j'ai également écrit sur ma ville dans un texte :"Phocea Bella"
·
Olivier Jacquemin
Olivier Jacquemin · il y a
ça me rappelle un thème du printemps des poètes :o)
·