1
min
Caroline

Caroline

121 lectures

20 voix

Au départ des taches noires
Et des feuilles de papier
Qui font naître des histoires
À l'ombre des peupliers

Une page qui se tourne
Et un monde se révèle
Un chapitre se contourne
Et la vie se renouvelle

Les princesses singulières
Les sorcières et puis leurs sorts
Dans nos rêves plus qu'hier
Nous charment aujourd'hui encore

Un beau jour sous les étoiles
La couverture se ferme
Points colorés sur la toile
Les mots écrivent un poème

20 VOIX


Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Guilhaine Chambon
Guilhaine Chambon · il y a
Beau poème pour qui je vote .
Je vous invite à découvrir Au fait qui est en finale . Belle journée
·
Efikan
Efikan · il y a
Des rimes d'une légèreté rare subliment une poésie généreuse. Mon vote. Je vous convie à un "Zen espoir" en compétition.
Bonne soirée à vous.
·
Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Belle magie de vos mots, ils m'ont enchantée... il y a une douceur qui se dégage de votre lecture. Je vote.
·
Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Un hommage à l'écrit qui d'abord se décrypte puis se couche mais qui toujours enchante, que d'aucuns nomme littérature. Un poème qui chante aux oreilles quand on le dit à voix haute, dont l'apparente simplicité cache des trésors de composition.
Je vous invite si cela vous agrée à découvrir ma nouvelle «Entre cabot et loup » (http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/entre-cabot-et-loup).
·
Charlotte Talon
Charlotte Talon · il y a
simplicité, l'écriture
·
Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une poésie ravissante en heptasyllabe comme la cigale et la fourmi. Un délice de lecture. Bravo, Caroline ! Vous avez mon vote
J'ai ici un ttc pour le fun et le rire si cela vous tente : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/beee (en finale)
·
Samuel Lhâa
Samuel Lhâa · il y a
Bravo, bonne chance
·
Noroît
Noroît · il y a
belle poesie, mon vote et je vous invite à lire "Porte océane"
·
Bengourion
Bengourion · il y a
Magie du verbe !
·