189 lectures

135 voix

Sur sa peau dorée deux fines bretelles
Retiennent sa robe en suspension
Deux rubans bleus et plats noués sur elles
Maintiennent l’étoffe sous tension.

Entre pouces et index, je délace
Le premier nœud, libère le tissu.
Elle me fixe, apeurée de l’audace
Qui découvre une épaule à son insu.

Sous une caresse inhabituelle
Je sens un léger frisson duveté.
Quand s’efface la seconde bretelle,

Dans un réflexe de timidité,
De ses deux bras croisés, mains à plat, elle
Dérobe à mon regard, sa nudité.

135 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Yann Suerte
Yann Suerte · il y a
Superbe! Bravo. Si vos pas vous y perdent je vous invite à visiter mon Atelier en concours d'automne. Belle journée.
·
Arlo
Arlo · il y a
Un peu d'érotisme timide. J'aime beaucoup. Vous avez le soutien d'Arlo qui vous invite à découvrir son poème *sur un air de guitare* en lice pour le prix hiver. Bonne journée à vous.
·
Lafée
Lafée · il y a
Poétiquement délicat ! Toutes mes voix de fée
·
Iremi
Iremi · il y a
Très joli, tout en douceur, j'aime. Mes votes
Pour sourire, je vous propose:"Trouver basket à son pied!"
·
Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
délicatesse....des mots et des images
·
Bennaceur Limouri
Bennaceur Limouri · il y a
Du strip tease en vers. Bien réussi cet instant de volupté. Mes 5 votes.
Je vous invite à lire et soutenir (si elles le méritent) mes œuvres (TTC) :
- L'orage s'enrage" http://short-edition.com/oeuvre/poetik/l-orage-s-enrage

- Baskets flambant neuves : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/baskets-flambant-neuves

« j’ai déconné… » : http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/j-ai-deconne-donc-j-ai-existe
·
Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Il y a les gros bourrins du porno bien trash mais il y a aussi ceux qui savent avec des gestes, des regards et des mots palpitant de tendresse émue saisir et restituer ces moments de suspension du temps où les corps se dénudent de tout oripeau, si ce n'est de leur âme. Un "Blue Ribbon" (synonyme d'Oscar décerné à Hollywood) pour cette parenthèse enchantée.

Je participe également au concours d'automne avec "Géométriste" (http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/geometriste). Je vous invite à découvrir ce poème sur ma page.
·
Jean-Michel Palacios
Jean-Michel Palacios · il y a
Très visuel et très joliment dit.
Merci

A vous lire
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/seuls-les-amoureux
JM
·
Laureline
Laureline · il y a
un moment de sensualité, de frisson, de douceur! bravo
si ça vous dit http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/vengeance-13
·
Sandrine Guillery Etienne
Sandrine Guillery Etienne · il y a
J'aime cette sensualité avec ces rubans bleus... Mes votes Ressenti . Bonne chance . ☺
·