680 lectures

51 voix


J’allai en Normandie
Et j’y vis une endive
Derechef, je me dis
Mais quelle énorme endive
Peut-être est-ce la norme
La norme de l’endive
En Normandie du Nord
Elle est bien moins chétive
Que sa consœur du Sud
Qui est plus maladive

Sur ces mots je m’en fus
Je m’en fus aux Maldives
Où il est bien connu
Qu’il n’y a point d’endives
Mais des vahinés nues
À la courbe lascive
Et aux seins si pointus
Qu’on dirait des endives

Cette étrange obsession
Pour la très sainte endive
M’amène en confession
Près de Tananarive

J’attends le roi Chicon
Le voilà, il arrive
Dans une De Dion-Bouton
À énergie passive
Mais faute de goudron
Dans ces contrées oisives
Il glisse comme un con
Dans un bain de chaux vive

La rate au court-bouillon
Et l’écume aux gencives
Il se consume du fion
Aux papilles gustatives

Avant de calancher
D’atteindre l’autre rive
Il me dit courroucé
D’une voix mourousyves
« L’endive m’a tué
C’est elle la fautive
Car j’ai trop vénéré
Cette plante corrosive »

« Aujourd’hui elle s’en va
Je sens bien qu’elle s’esquive
Elle se venge de moi
Telle une femme abusive
Car je fus un grand roi
Je fus comme Hubert Reeves
Maintenant me voilà
Occis par une endive »

Cet accident me plonge
Dans l’expectative
Et je n’en vois le fond
Que dans une douleur vive

Depuis je vis une vie
Ample et méditative
Et je plante à l’envi
Des choux de Bruxelles

51 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Marie-Eve Mespouille
Marie-Eve Mespouille · il y a
Bigre, quel talent; je m'en régale les papilles: Alors crues, cuites à la vapeur, ou en chicons-gratin au beurre? Normand de préférence; Personnellement le poulet aux witloof (c'est ainsi qu'on la nomme chez nous) me donne envie d'en écrire la recette en vers. Merci pour ce beau cadeau , je le partage sur face-book sur la page atelier d'écriture, si le cœur vous en dit de" liker"...
·
Arlo
Arlo · il y a
Bonjour à vous,
J'avais aimé commenté et aimé votre poème. Aujourd'hui je vous invite à découvrir le mien "A l'air du temps" en finale du grand prix été poésie 2017. Bonne soirée.
·
Fantomette
Fantomette · il y a
A présent, j'aime les endives, mon vote. Si cela vous dit, je suis en finale avec "Soleil de la saint Valentin", peut être à bientôt
·
Arlo
Arlo · il y a
Très beau poème tout en profondeur. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son TTC "le petit voyeur explorateur" et son poème "la découverte de l’immensité" dans le cadre de la matinale en cavale. Bonne soirée à vous.
·
Eclair_e
Eclair_e · il y a
Vive les endives ! Sérieusement, c'est adorablement réussi, bravo àvous !
·
Zérial
Zérial · il y a
surrealiste et très réussi, j'aime!
·
Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très beau poème agréable à lire et parfaitement réussi. J'aime. De la part de Tilee auteur du poème "transparence" en lice dans la dernière ligne droite prix été 2016. Je me permets de vous inviter à le lire et à le commenter si vous en avez le temps.
Merci à vous. Tilee
·
Marie Dhislenc
Marie Dhislenc · il y a
C'est Bobylapointesque :) avez-vous songé à mettre l'endive en musique?
·
Philibert R. de Jor
Philibert R. de Jor · il y a
Génial ;) on sent bien l'acidité de l'endive !! ;)
au plaisir de vous lire plus loin !!
Si le coeur vous endive : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/l-horizon-du-rhum
·
Mama
Mama · il y a
Et puis je suis normande alors vive les endives !
·