1
min

 Alexandrins  Instant de vie

L'exécrable humeur de Josiane Godiveau

Mégadingue

Mégadingue

631 lectures

62 voix


Dès que vous approchiez de Josiane Godiveau
Elle était d’une humeur à charcuter un veau
Retroussant d’un seul coup ses babines et sa gaine
Elle laissait filer des grognements de haine

Malheur aux inconscients qui tentaient des avances
Elle les envoyait jusqu’à Saint-Paul-de-Vence
De sa pointure habile, un fier quarante-six,
Elle leur bottait le cul, leur brisant le coccyx

Son mauvais caractère avait réputation
De ne laisser de vous que tripaille et moignons
Le sang mêlé d’alcool qui coulait en ses veines
Bouillait tel le Vésuve au cœur de la Touraine

Josiane Godiveau avait pour seuls amis
Un bocal de pâté, un quart de salami
Elle était raffinée, autant qu’un tractopelle
Les rasoirs périssaient en longeant ses aisselles

Josiane Godiveau mourut d’indigestion
Elle avait avalé trois kilos de rognons
Dans la fosse commune on jeta son cadavre
Elle repose en paix au cimetière du Havre

62 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Arlo
Arlo · il y a
Bonjour à vous,
J'avais aimé commenté et aimé votre poème. Aujourd'hui je vous invite à découvrir le mien "A l'air du temps" en finale du grand prix été poésie 2017. Bonne soirée.
·
Arlo
Arlo · il y a
Très beau poème tout en profondeur. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son TTC "le petit voyeur explorateur" et son poème "la découverte de l’immensité" dans le cadre de la matinale en cavale. Bonne soirée à vous.
·
Décar
Décar · il y a
Paix à son âme et merci pour "bouillait tel le Vésuve au coeur de la Touraine" (licence poétique fort bien venue!)
·
Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très beau poème agréable à lire et parfaitement réussi. J'aime. De la part de Tilee auteur du poème "transparence" en lice dans la dernière ligne droite prix été 2016. Je me permets de vous inviter à le lire et à le commenter si vous en avez le temps.
Merci à vous. Tilee
·
Claire Dévas
Claire Dévas · il y a
Alors là chapeau bas ! Un pseudo qui ne peut laisser de marbre et un conte au format poème qui en fait de meme ! Bravo !
Pour découvrir mon univers :
http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/le-feu-follet-de-navotas
·
Marko11
Marko11 · il y a
bravo pour ton imaginaire ! Mademoiselle Frapadingue oh! pardon Mégadingue
·
Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un poème qui ne manque pas de sel sur une baffreuse homérique. Merci, Mégadingue, pour cette tranche d'humour en croûte habilement rimée. Je clique sur j'aime.
J'ai un merle qui baffre lui aussi, mais ce sont mes cerises, le vil gredin ! C'est ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/merle-rondel

A propos de rimes, vous avez fait rimer cadavre et Havre. J'ai écrit un polar qui a pour titre "Mon cadavre se navre au Havre", comme quoi, les grands esprits se rencontrent !
·
Chan Tal
Chan Tal · il y a
Une Josiane abordée avec beaucoup d'humour.
R.I.P. :)
·
Mape
Mape · il y a
J'aime assez cette écriture un peu rosse. Bravo :-)
·
Mégadingue
Mégadingue · il y a
Merci à tous d'avoir voté pour Josy, le Jury l'a même acceptée parmi ses lauréats. Finalement, ça paie d'être affreux, sale et méchant ! Si tout va bien, elle ressuscitera prochainement pour venir polluer la Short de son exécrable humeur.
·