5154 lectures

2962 voix


Assise dessous les combles,
Juchée dessus le temps,
Elle s’enlace de ses amis,
S’angoisse de ses amants...
Et du bout de ses velours
Froisse d’invisibles absences,
Murmure d’indicibles caresses...
Elle s’entoile de sombre,
S’assombrit de lune
Et « s’enpleure » d’étoiles
Pendue aux silences des petites mains...
Assise dessous les combles,
Juchée dessus le temps,
Elle s’effile au gré des notes,
Au fil des pas, aux vers des poètes...
Et du bord de ses dentelles,
Se fronce d’impassibles attentes,
S’emmaille d’impossibles étreintes...
Elle se ganse de triste,
« S’entisse » de vieux
Et s’empèse de galons effacés.
Perdue aux silences des petites mains...
Assise dessous les combles,
Juchée dessus le temps,
Pendue dessus les cintres...
Perdue dessous les autres...
Et du bout de ses heures,
L’atelier s’endort...

2962 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Jules
Jules · il y a
Félicitations Yann !
·
Brocéliande
Brocéliande · il y a
Juste un grand Bravo ..pour un si beau texte
·
Valérie Labrune
Valérie Labrune · il y a
Félicitations Yann.
·
Emma
Emma · il y a
Bravo pour ce prix !
·
Pierrine
Pierrine · il y a
Zut et rezut ! J arrive trop tard pour voter mais je constate que votre victoire ,elle ,est bien à l heure !! Bravoooo !!
·
Maggydm
Maggydm · il y a
Toutes mes félicitations. Bonne fin de journée.
·
Jon Ho
Jon Ho · il y a
Mérité :)
Félicitations
·
Yasmina
Yasmina · il y a
BRAVO Yann !
Amplement mérité.
Je suis très heureuse pour toi.
Amitiés
·
Bertrand
Bertrand · il y a
Félicitations ^^
·