235 lectures

17 voix

N’en déplaise à l’aurore, nue, chantant l’amour,
Vous fûtes délicieuse, rieuse, entière,
Et quand à l'aube vint le bleu d’un demi-jour,
Vous devîntes rose, jolie fleur sans manière.
Tandis qu’à cent lieues, l’ost s’équipait à Nemours,
Un vieux duc malade se mourait à Ferrières.

Le vieux duc malade se mourait à Ferrières,
N’en déplaise à Charlotte, vingt ans son amour,
Tandis qu’à cent lieues, l’ost sombre assiégeait Nemours.
Elle fut délicieuse, rieuse, entière,
Et devint alors, rude et âpre, sans manière,
Lorsqu’enfin vous vîntes, en ce bleu demi-jour.

Lorsqu’enfin vous vîntes, en ce bleu demi-jour,
Moi, le vieux duc aigri se mourant à Ferrières,
Je pus chasser Charlotte et ses viles manières,
N’en déplaise à l’aurore nue, sans plus d’amour,
Vous fûtes servante, délicieuse, entière,
Tandis qu’à mille lieues, l'ost affamait Nemours.

Si bien qu’à cent lieues, un intendant de Nemours
Vous chargea de porter dans le bleu demi-jour,
Son arroi. Afin de nourrir la ville entière.
Moi, le vieux duc aigri qui revit à Ferrières,
Je demandai à Charlotte : — Cher, tendre Amour,
Surtout restez ici, Ma rose... — Sans manière !

Non, Duc, je vais céans rejoindre sans manière,
Un jeune homme. Il tente de libérer Nemours,
N’en déplaise à l’aurore qui chantait l'amour,
Dont je revois le bleu du premier demi-jour.
Je vous laisse donc aux potions de Ferrières,
Que vous devrez avaler une année entière !

Vous fûtes délicieuse, rieuse, entière
Quand vous devîntes toute rose, sans manières !
Je ne suis qu’un vieux duc et j’aime tant Ferrières !
Ma servante, laissons-la rejoindre à Nemours,
Un intendant blessé qui l’attend au grand jour,
Consacrons du temps aux ancillaires amours !

17 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Arlo
Arlo · il y a
Poème aux superbes alexandrins fort bien réussi dans un style classique que j'admire. Le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son dernier poème "à l'air du temps" retenu pour le prix été poésie. Bonne journée à vous.
·
Jon Ho
Jon Ho · il y a
J'ai eu un peu de mal avec le temps et le vocabulaire. On dirait que de la poussière s'est déposée sur vos vers. Ca reste néanmoins très bien écrit et plutôt amusant à lire.
Au plaisir
·
Yann Jean Eon
Yann Jean Eon · il y a
C’est beau la poésie ! Moi je suis plus dans l’humour et l’histoire. Si cœur t’en dis, jette un coup mon récit sur short édition : Le magot de Joe Pépin-de-pomme et si tu aimes le texte, vote pour lui amicalement Yann Éon
·
Jon Ho
Jon Ho · il y a
Joli le harcèlement copié/collé sur tous les textes de ta pub pour ton petit business... C'est sûr que ça apporte beaucoup à l'auteur tes commentaires...
·
Mog
Mog · il y a
Une atmosphère vraiment particulière à la lecture de cette belle poésie + 1
Peut-être passerez-vous par ici : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/mot-d-amant
·
Geny Montel
Geny Montel · il y a
Ce jeu de dupe est particulièrement bien construit.
Un admirable effet de style !
·
Chablik
Chablik · il y a
Un entrelacs particulièrement brillant et bien construit de variation de vers qui emmène dans un labyrinthe de sens. Avec un petit côté désuet de l'ambiance et des conjugaisons qui ne colle bien. Très impressionné. Vote +++
·
Jean-Jacques Michelet
Jean-Jacques Michelet · il y a
Mon vote ! Je vous invite quant à moi à découvrir "Bien fait !" sur ma page. Merci et bonne année.
·
Wall-E
Wall-E · il y a
Dans la lignée de "Mignonne, allons voir si la rose..." L'emploi du passé simple (fûtes, devîntes, fut, vîntes etc.) m'a véritablement ébloui, tant il est rare de nos jours de trouver ce style de conjugaison. Mais le véritable tour de force se situe à partir de la seconde strophe, où les vers constituant la première strophe sont quasi repris à l'identique, mais dans un ordre différent, de même qu'à la troisième strophe. Il y a donc là un réel travail de composition. Les rimes sont forcément riches puisque tout le poème est composé des mêmes mots en fin de vers - avec l'alternance du singulier/pluriel - , à savoir "amour/demi-jour/Nemours" et "entière/manière/Ferrières". Un exercice très difficile à manier... Le seul bémol, finalement, se situe au niveau des alexandrins. Avec un peu de travail, vous devriez parvenir à les écrire parfaitement, conformément aux règles de la prosodie classique.
En tout cas, chapeau bas pour ce travail monumental !
·
Robert Shennon
Robert Shennon · il y a
J'aime beaucoup ce "jeu de dupes" et ses alexandrins; Bravo ! +1
·
Lakota
Lakota · il y a
Un style, une élégance, comme une courtoisie...
·