224 lectures

246 voix

L’enfance est une plage
Où s’empreignent les rêves
Mais les rêves s’estompent
Fantômes bien futiles
Et l’on sait sur la plage
Les traces si fragiles...

Curieuse et ingénue
J’étais comme au théâtre
Dans des bras de velours
Devant le rideau rouge
À observer bien sage
Tout un monde qui bouge

Au matin dans le ciel
Le soleil gazouillait
En déchirant la nuit
Et les peurs enfouies

La caresse du jour
Un soupir d’euphorie
Délivrance - ô délices ! -
Je te gardais secrète

J’inventais des images
Pour briser l’horizon
Prompte à tourner les pages
De mille autres saisons

J’aimais les magnolias
Et leurs fleurs nénuphars
Posées comme sur l’eau
Dans l’ombre des feuillages

J’embarquais sur le Nil
Grimpais aux pyramides
Pour toucher les nuages
Mêlant dans mes mirages
La Sainte-Trinité
Et les dieux de Giseh

Dans l’eau claire je lisais
Quel serait mon destin
Certes j’étais légère
Et j’ignorais encore
Que le futur est vain.

Les demains s’égrenaient
En rassurants cocons
Traversés de « pourquoi »
Et constellés d’« après  »...

Étrange temps d’enfance...
De fugaces années
Où la conscience n’est
Que dentelle ténue
De crainte et d’insouciance.

Il en faut des soleils
Et des rideaux de pluie
Pour que s’ouvre à la vie
Cet être qui sommeille
À l’autre bout de soi.

246 VOIX

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Fabienne Pigionanti
Fabienne Pigionanti · il y a
Tout simplement magnifique Eva! A voté.
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Merci Fabienne ...
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Un poème magnifique empli de nostalgie !
Merci pour le partage.

·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Merci à vous, Ratiba !
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Une invitation à soutenir ma nouvelle 'Le tisseur de rêves' en finale du Grand Prix.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-tisseur-de-reves-1 Merci d'avance.

·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Quand à l'horizon s'éveille l'inspiration, c'est beau ... !
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Merci Miraje !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour ce bel itinéraire qui s'aventure poétiquement dans le monde onirique de l'enfance ! Mes votes ! Une invitation à découvrir mon “Gros père Noël” si le cœur vous en dit. Merci d’avance et bon dimanche!
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/gros-pere-noel

·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Merci, Keith !
·
Image de Soseki
Soseki · il y a
l'apprentissage de la vie par l'imagination
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Oui, l'imagination est primordiale, merci Soseki !
·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
L'évasion par l'imaginaire ! De la poésie sensible et vagabonde ! Bravo Eva !
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Un grand merci !
·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
Il doit y avoir un bug ! Sur ma page apparaît la mention " merci d'avoir voté " ! Vérifies ta liste " Qui a voté ", un peu plus tard, il peut y avoir un décalage ! Ce petit désagrément m'est déjà arrivé ! Tiens moi au courant !
·
Image de Mamounette
Mamounette · il y a
Savoir conserver dans un corps vieillissant ses rêves et ses émerveillements, les saines révoltes et les utopies qui nous animaient jadis ...
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Francis Boquel
Francis Boquel · il y a
Mélancolique et serein... Mes votes dans l'urgence : suis débordé...
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Merci d'avoir pris le temps ...
·
Image de Nonno de Saint-Malo
Nonno de Saint-Malo · il y a
Pourquoi se réveiller? Vivre en rêve, c'est le rêve! quand on est vieux, on n'a plus qu'à retomber dans l'enfance...mais c'est difficile. Mes votes.
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Je vous remercie !
·
Image de Tenkervax
Tenkervax · il y a
Et les vagues du temps viennent inlassablement retirer de la grève quelques poignées de rêves. Erosion continue, vieillir nous met a nu et si dans un fol espoir nous érigeons des ganivelles elles permettent à peine de retarder l'échéance. Jusqu'au jour où le sol n'est plus fait de lave, où les dragons et les lutins disparaissent de notre paysage et où les pirates ne craignent plus les crocodiles. Mais par fulgurance il arrive tout de même que l'imagination revienne et offre ainsi à l'écrivain le plus beau des présents, qui part delà la plume renoue avec son âme d'enfant
·
Image de Evadailleurs
Evadailleurs · il y a
Oh ! Quel joli commentaire ! merci :))
·