379 lectures

72 voix

Nov 2045, Paris Courbe Ouest, France

— M’man ?
— Oui chéri ?
— Quand est-ce qu’on mange ?
— Tu as encore faim mon ange ? Tu aurais dû prendre ton goûter.
— Oui mais j’aime pas ces GTabs.
— Elles contiennent tout ce dont tu as besoin pourtant ! Et en plus tu sais qu’elles sont conçues spécialement pour ton mix bioalimentaire. Tu n’es pas raisonnable.
— Oui M’man.

Géo venait d’avoir treize ans. Il était l’un des premiers enfants « GStar© » autorisés. Conçu in vitro dans les laboratoires de GHealth© à partir d’une sélection de donneurs premiums, il fut confié à ses parents à l’issue de son troisième mois. « Livré après sevrage » comme le dénonçaient à l’époque les quelques opposants au General Trade Act, voté dès 2027 et qui entre autre libéralisait définitivement la gestation pour autrui.

Géo fut un enfant comme les autres. Adoré par ses parents, même si ses résultats scolaires étaient assez décevants, il leur convenait à merveille : grand, athlétique, blond, une dentition parfaite, les traits fins, un caractère calme. Ils avaient corrigé sa couleur d’yeux à la naissance et ses lentilles rendaient leur bleu d’une profondeur incroyable.

— Au fait Géo, j’ai régénéré tes iLens ce matin.
— Ah... merci M’man... tu sais avec ces nouvelles lentilles que Mamy m’a offert.
— « Offertes » Géo, le participe passé conjugué...
— ... avec l'auxiliaire avoir, s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct si celui-ci est placé avant... Je sais.
— C’est bien.
— Elles swinguent vraiment, en plus tu sais quoi, hier j’ai réussi à les synchroniser avec celles de Gus et on a pu faire notre dossier pour l’école...
— ... et jouer 47 minutes à Space-Trooper !
— Non on a juste regardé si ça marchait
— Pendant 47 minutes ?
— T’avais promis que tu regarderais pas les logs.
— Géo, ne change pas de sujet, tu avais promis de ne jouer que le week-end.
— C’est pas juste !
— Calme-toi Géo, n’oublie pas que tes paroles doivent toujours être impeccables.

Jules et Louise Saint-Maur étaient des adeptes toltèques. Ils avaient choisi cette approche spirituelle pour leur dossier de création de famille en 2029 et ces principes leur permettaient d’affronter plus sereinement l’entrée dans l’adolescence de leur fils. Ils avaient certes aussi permis à Jules de monter plus vite dans la hiérarchie de son pool, l’animateur principal étant lui aussi un adepte. Les streams toltèques étaient régulières et la participation à ces réunions virtuelles aussi ennuyeuses qu’indispensables à la carrière de leurs membres. La frustration de Jules de ne pas avoir eu le droit de créer son propre groupe professionnel avait cependant pris le dessus sur le principe de dépersonnalisation.

La motion pan-européenne d’Ajustement Général avait en effet limité dès 2040 le nombre de pools autorisés. Au-delà d’éviter une concurrence déloyale aux groupes G© et Amaz©, les deux partenaires contributeurs de la Commission, celle-ci ne pouvait se permettre d’encourager le développement et la croissance économique alors que la politique d’enfant unique commençait à peine à produire ses effets.
En 2022, lors des premières élections au suffrage universel de ce qui était encore l’Union Européenne, la large victoire de l’alliance libéraux-écologistes avait fait naître l’espoir de trouver enfin une solution au chômage pour les uns et au chaos climatique pour les autres. Puisque le partage du travail et la relance de la croissance avaient échoué, une idée révolutionnaire avait fait son chemin : réduire le nombre de chômeurs par manque de travailleurs ! La mise en place d’une politique dénataliste combinée à un strict contrôle de la diversité génétique devait permettre ainsi au continent de réduire sa population active, son taux de chômage, sa consommation et de fait son empreinte carbone. Combinée à ce qu’on appelait alors « l’amélioration des conditions de fin de vie », cette politique provoqua le resserrement escompté de la pyramide des âges malgré quelques mouvements sécessionnistes minoritaires. La fracturation du cœur de la centrale nucléaire de Sardaigne, suite à une série d’inondations inexpliquées et une No-Fly Zone de 300 ans sur toute la zone, mit cependant fin aux dernières réticences...

— M’man ?
— Oui chéri ?
— Pourquoi je ne peux pas aller chez Gus ce weekend ? Vous m’aviez promis que si je réussissais mon examen de programmation je pourrais y aller.
— Ton père avait promis...
— C’est pareil.
— ... Mais il avait oublié que vendredi matin nous devions aller chez GHealth pour corriger ton défaut de palais. Tu nous avais promis toi aussi de ne plus sucer ton pouce et...
— J’le suce plus !
— Si Géo, dans ton lit, et à cause de cela ton palais s’est déformé et le redressement sera à notre charge, tu sais ce que cela représente pour nous ?
— Pardon M’man. Mais je peux au moins passer le samedi chez lui ? Allez, s’il te plait.
— Je vais en parler avec ton père.
— Merci M’man. Tu sais, on va construire notre propre serre Zaga et comme ça on pourra recycler nous-mêmes nos déchets en eau ! Sa 3DPrint est super rapide et moi j’ai dessiné le processeur.
— Oui je l’ai vu et je suis très fière de toi Géo, c’était très ingénieux.
— M’man ?
— Oui Géo ?
— Pourquoi les filles ne veulent pas danser avec moi ?
— Parce que les filles dansent entre elles et les garçons entre eux, c’est comme ça depuis des années et c’est bien mieux, tu ne trouves pas ?
— Ben non, tu sais j’aurais bien aimé danser avec Gilo aussi.
— Géo, ton père et moi ne voulons pas que tu passes du temps avec cette fille. Elle n’est pas pour toi, ça te distrait de tes études et tu délaisses tes amis.
— Oui mais...
— Non Géo, tu ne dois pas avoir de contact avec des filles. Pas à ton âge. Quand tu auras vingt ans, tu passeras ton Orientation de Vie et tu pourras choisir ton type de partenaire en conséquence. Tu ne dois plus oublier de prendre tes GTabs sinon tes hormones décident à ta place et tu n’es plus libre. Tu te rappelles ?
— Oui M’man.

La fin de la mixité fut une des conséquences directes de la loi One Planet, One Life qui instaurait l’enfant unique. Il tomba sous le sens assez rapidement que pour ne pas devoir mettre en place un système punitif, comme les dictatures communistes purent le faire au vingtième siècle, la seule solution fut d’accompagner la population de manière préventive. L’alimentation contraceptive et inhibitive fut intégrée aux normes de protection sanitaire. C’est également à cette époque que le Mouvement de Libération se développa grâce au soutien des principaux médias et en particulier de GNews©.

Le Mouvement prônait que l’Homme devait se libérer de ses contraintes et en particulier de ses propres limitations. La recherche génétique avait prouvé que
l’être humain produisait naturellement des dizaines d’hormones déviantes qui favorisaient maladies et comportements négatifs comme la colère, l’impulsivité ou la sensualité. La découverte des ajusteurs hormonaux GCare© avait permis d’en réduire largement les effets dans la population.

— M’man, ça brûle.
— ...
— M’man... TU brûles !
— ...
— P’pa !!! Maman a encore brûlé sa carte-mère...

En compét

72 VOIX

CLASSEMENT Nouvelles

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Claudine
Claudine · il y a
Ambiance réussie pour décrire ce monde vraiment particulier...extra-hormonal.
·
Steph Sagne
Steph Sagne · il y a
Belle histoire! Mon vote d'encouragement
·
Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Quelle belle chute pour ce récit d'anticipation très réussi. Mes voix. Si le cœur vous en dit mon univers est grand ouvert.
·
François Gravet
François Gravet · il y a
Merci beaucoup c'est très gentil. Au plaisir de découvrir votre univers.
·
Hany
Hany · il y a
Un récit original ! Je vous invite à lire "le diner", catégorie très très court !
·
François Gravet
François Gravet · il y a
Ce sera avec plaisir. Merci
·
Abi
Abi · il y a
Un très bon récit de science-fiction, inquiétant à souhait.
·
François Gravet
François Gravet · il y a
Merci beaucoup.
·
Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Effrayant et potentiellement prémonitoire.
·
François Gravet
François Gravet · il y a
Merci beaucoup. J'espère que cela restera que "potentiel" mais je crains que non.
·
Eddy Riffard
Eddy Riffard · il y a
Je vois que nous nous comprenons.
·
Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une superbe nouvelle bien agréable à lire ! Mes votes ! Une invitation à lire et soutenir “ De l’Autre Côté de Notre Monde” qui est en lice pour la Matinale en Cavale, 5ème edition. Merci d’avance et bonne journée!
·
François Gravet
François Gravet · il y a
Merci beaucoup et au plaisir de lire cette matinale en cavale !
·
Arlo
Arlo · il y a
Excellente nouvelle de science fiction. Fort bien réussie et agréable à la lecture. Vous avez les votes d'Arlo qui vous invite à découvrir ses deux poèmes *sur un air de guitare* retenu pour le prix hiver poésie et *j'avais l'soleil au fond des yeux* de la matinale en cavale. Bonne journée à vous. http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/javais-lsoleil-au-fond-des-yeux
·
François Gravet
François Gravet · il y a
Merci beaucoup pour ce commentaire. Cela me touche sincèrement. Au plaisir de lire vos poèmes. Bien cordialement, François
·