Forum | Le Tam-tam

Proposition d'ajout d'une clause au règlement des grands Prix

Juju
Juju · il y a
"Tout auteur déjà désigné lauréat, par deux fois, grâce aux votes du public, ne pourra plus être déclaré vainqueur par ce biais, et cela quelque soit son nombre de voix. Il pourra cependant être désigné lauréat par l'équipe éditoriale."

Qu'en pensez-vous chers amis ?
Ayez bien sûr la bienséance de ne pas rebaptiser ma clause : "clause merveilleuse et intrépide Mémé à moto "...
·

Pour poster des commentaires,
LBC
LBC · il y a
Perso je serai pour donner un prix au plus "tordant" commentaire. Il y en a, ce sont vraiment des perles ! Je ne cite personne, je ne fais pas de pub, vous aurez compris.
·
Loodmer
Loodmer · il y a
Alors c'est cause toujours, tu m'intéresses. Ecrivons. Lisons et laissons de côté ces concours débiles
·
Jean Luc Werpin
 Jean Luc Werpin · il y a
Ceci est une proposition pleine de bon sens, je partage.
·
Thimul
Thimul · il y a
Bonjour les bisounours.
Short est une entreprise qui entend gagner de l'argent ce qui est par ailleurs respectable. Derrière cet emblème shortien il y a des gens qui souhaitent nourrir leur famille.
Pour cela il faut que cette entreprise revendique un maximum de lecteurs.
L'auteur de la très controversée "mémé à moto" attire du monde sur Short et donc par son lobbying améliore le résultat de cette entreprise. Celle ci a donc besoin de personnes comme Keith qui vont à la pêche partout où ils le peuvent. Leur stakhanovisme fait vivre en partie cette société.
Pensez vous une seule minute qu'ils vont se tirer une balle dans le pied en limitant le prix du public ?
Pour les puristes il y a d'autres sites non mercantiles avec vrai comité de lecture et tout et tout.
Short est une maison d'édition avec la même finalité que les autres : vendre !
Allez, bisous à toutes les Marie et surtout à la mienne.
·
Sophie Dolleans
Sophie Dolleans · il y a
Vous vous trompez. L’activité de cet auteur n'engendre pas la venue de nouveaux auteurs ou lecteurs. Ce sont les différents concours mis en place par la direction de short qui amènent des auteurs de plus en plus nombreux et c'est ce nombre qui permet au site de négocier des contrats. Ce sont tous les auteurs qui participent à la notoriété du site, ainsi que les différents comités, les créateurs, les salariés et la direction de ce site.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Des "clics" générés par Keith - par exemple! - atterrissent sur le site... donc, cela le fait connaître... et, parmi les "cliqueurs" certains écrivent et tentent l'expérience... ceci est un cercle vicieux!... il me semble qu'en s'inscrivant sur Short, on coche pour dire par quel biais on a connu le site... cela doit être édifiant...
·
Sophie Dolleans
Sophie Dolleans · il y a
Cet auteur peut inspirer dans la démarche de communication, je ne pense pas qu'il fasse naître des vocations d'écrivains. Quoique... il encourage, grâce à ses commentaires, tous les auteurs à continuer d'écrire. Ce qui est plutôt sympathique, à priori.
Il me semble plus juste d'affirmer que le site fonctionne et évolue grâce à tous.
J'ai connu le site grâce à un article dans un journal. C’était lors des premiers pas de short dans la littérature courte. Au tout début donc.
Bonne idée de faire une enquête pour comprendre par quel biais les auteurs ont eu connaissance de short. A soumettre.
·
Yasmina
Yasmina · il y a
Comme toi, je l'ai connu par le magazine Lire.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Pas naître des vocations... non!... mais des gens qui écrivent ont le réflexe d'aller voir plus avant... c'est ce qui m'est arrivé, mais il ne s'agissait pas de Keith... Short aime par-dessus tout ceux qui font venir des gens sur le site, Short les flatte et les chouchoute... alors que les "racoleurs" gagnent (presque) à tous les coups ne devrait pas surprendre...
·
Sophie Dolleans
Sophie Dolleans · il y a
Malheureusement, j'ai constaté que certains auteurs qui amènent plein de gens sur le site (enfin plutôt sur leur texte) n'a pas de conséquence sur le nombre d'auteurs qui viendront s'investir sur le site. Ils viennent voter pour leur poulain et repartent aussitôt... Un miroir aux alouettes.
·
Juju
Juju · il y a
tout à fait d'accord Sophie. Je l'ai déjà dit : si ceux qui votent pour K votaient pour Tartempion (ou pour moi), Short aurait le même nombre de clic.
·
Fofi
Fofi · il y a
Ce n'est pas le sujet. Voir toujours les mêmes finalistes, voire lauréats lèse de nombreux auteurs de valeur qui, eux, ne peuvent lutter contre certaines forces de frappe. Il me semble que le problème est là...
Tout le monde a bien compris que Short n'est pas une œuvre de bienfaisance. Est-ce une raison pour persister dans un système aussi injuste ? J'en parle librement, n'étant pas auteur.
·
Loodmer
Loodmer · il y a
J'ai formulé sur une autre conversation, la possibilité de limiter à 2 ou 3 fois la possibilité d'être Lauréat, mais aussi à 1 seule oeuvre dans 1 seule catégorie à chaque concours.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Autant pisser dans un violon... ShortE n'est pas à considérer comme faisant des "concours d'écriture", avec des prix conséquents, des règles comme vous le suggèrez, Loodmer... Non, Short est une entreprise qui veut être connue, et ceux qui vont dans ce sens, sont portés aux nues... et sur le podium!
·
Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Il me semble que Short Edition avait répondu à la remarque: "ce sont toujours les mêmes qui gagnent". Je serai preneur d'un décompte des auteurs ayant été lauréats plus d'une fois dans la même catégorie. Ainsi, Juju, ta proposition semblerait plus légitime à mes yeux.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour Donald, il suffit de regarder la page des auteurs qui demandent vos suffrages, et de compter les macarons "lauréats". Ou alors, c'est vrai on peut demander à Short de faire la récapitulation mais cela serait désigner des lauréats à (l'éventuelle) vindicte populaire. Parce que ce n'est pas "deux fois" mais près d'une dizaine de fois, ou plus, pour certains, là je n'ai plus assez de doigts pour compter.
·
Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Dix fois ? A part dans la catégorie "Bandes Dessinées" où l'on voit toujours les mêmes, je n'avais pas remarqué.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je n'ai pas la berlue, Donald, je viens de recompter et je trouve pour un lauréat dix macarons (et pas en B.D.).
Quant à vous, votre absence de démarchage vous honore, avec pourtant dix oeuvres en compétition pour l'automne. Il faut dire que comme je ne démarche pas non plus je ne peux savoir si vous seriez venu me lire en finale si je l'avais fait comme d'autres lorsque j'ai voté pour vous. Je vais peut-être me mettre au diapason de certain(e)s et faire un peu plus ma pub, histoire de ne pas être reléguée aux oubliettes.
·
Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Merci Fred. En fait, le truc c'est de s'en foutre des prix et tout et tout, comme disait ma logeuse. Participer, c'est bien parce qu'on passe par une sélection et que l'audience est plus large une fois publié.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Du prix de la baguette de pain ?
Pour les Prix éphémères pas de sélection, juste une vérification de conformité aux règlement, et encore pour certains textes acceptés, le traitement du sujet est "limite"... les baskets ajoutées à du préexistant par exemple... Non, il faudrait ne jamais vouloir gagner, mais l'esprit de compétition est humain.
·
Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
J'aurais du préciser: les prix saisonniers. Je ne participe pas aux prix qualifiés comme éphémères, qui pour moi tiennent plus du bingo que de la compétition entre littérateurs, sans vouloir minimiser les efforts des participants.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Donald, excuse de m'immiscer ds la discussion... je viens de voir ta page... tu as écrit 10 textes pour le Prix Automne, à moins que j'ai mal compté... dans quel but? Élargir l'éventail des possibilités de gagner?? Je m'interroge...
·
Sourisha
 Sourisha · il y a
rien ne vous empêche d'en faire autant, ce qui signifierait que vous écrivez..:)
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Pourquoi ce propos acerbe?? En fait, je participe au concours Automne avec un seul TTC, il est vrai... et vous, Sourisha, vous n'écrivez rien?
·
Sourisha
 Sourisha · il y a
pas acerbe, juste un peu agacé par cette comptabilisation. SI j'écris, en édition libre la plupart du temps. Lauréate TTC du concours été, je n'ai pas vu la nécessité de rebeloter derrière...je ne suis pas ce qu'on peut appeler une acharnée de la compète.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Au fait on le reçoit quand ce numéro de l'été ? je n'ai toujours pas eu le mien.
·
Sourisha
 Sourisha · il y a
moi non plus, mais je crains qu'il faille le commander:)
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Acerbe? Agacé? Vous semblez avoir les nerfs à fleur de peau... je m'extasiais plutôt devant la production de Donald qui, lui non plus, n'est pas acharné de compét' et a tous ses textes sélectionnés... alors, je dis juste "bravo" pour lui...
·
Sourisha
 Sourisha · il y a
mes nerfs sont d'un calme...mais d'un calme...:) et "acerbe" est de vous...Alzy vous a rattrapée..?
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Alzy? Une de vos connaissances? Nous ne devons pas fréquenter les mm personnes!
·
Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
Je suis très prolifique, par périodes. Comme je le disais plus haut, je participe à ces prix, non pour gagner, mais parce que les textes publiés dans ce cadre ont plus d'audience. Si je voulais gagner, je ferais de la relance ou j'écrirais des textes différents, plus dans l'esprit de Short Edition. Enfin, il y a des périodes où je n'envoie rien pour aucun des prix saisonniers, parce que je publie ailleurs, dans un espace où un processus de sélection s'opère mais où il n'y a pas de prix. Ai-je répondu à ta question ?
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
merci Donald... c'est vrai que je suis scotchée de voir une pareille "production" pour un prix saisonnier... Bravo... Les Ephémères ne sont pas mal non plus pour être lu... autant que pour les Prix, à mon sens, et, là, pas de sélection. Si on respecte un thème, le nombre de signes, on participe direct. Amitiés.
·
Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
De rien, Elisabeth. Je ne suis pas un fan de l'écriture sous contrainte. Je l'ai fait pour des revues, dans le cadre d'appels à textes, et je le fais encore sur Oniris quand il y a un concours parce que les auteurs du cru sont très forts à mon goût. Cependant, je limite désormais ma participation à ce type d'exercice, préférant les appels à textes athématiques. Amitiés.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
En attendant, comme tu dis, tu es prolifique!! J'ai voté pour ton TtC qui m'a plu et je retourne sur ta page...
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
( je réponds à Donald sur les Prix éphémères)
Je ne suis pas tout à fait d'accord. Le prix éphémère comporte des contraintes (pour les auteurs honnêtes, du moins, qui ne se contentent pas de recycler des poèmes préexistants) Je travaille davantage pour un prix éphémère que pour poster un texte candidat à la sélection au concours, dont l'acceptation ou le refus devront attendre parfois plus d'un mois – et je ne suis pas aussi patiente. Pour moi la participation à un prix éphémère exige de prendre la chose au sérieux, de traiter le thème, et de ne pas se moquer du lecteur, ce n'est pas un loto gagnant, je prends des risques. Evidemment c'est moins fatigant avec d'autres manières de faire que l'on observe dans les concours éphémères.
·
Donald Ghautier
Donald Ghautier · il y a
C'est tout à ton honneur, Fred.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
pas tellement pour Keith, souvent finaliste, mais seulement trois fois lauréat. ( Après un bref survol je dois dire que certains de ces haïkus ont un pouvoir évocateur assez fort quand même, plus talentueux que sa mémé à moto )
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Exact pour le nombre de victoires et pour le pouvoir évocateur, Sylvie.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
17 pour Miraje mais c'est sur 4 ans. Voyons s'il a des challengers...
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Bon, là je vois un autre candidat qui obtient bien les 10 macarons de recommandation, pile poile mais pas toujours, bizarrement, pour des textes où il est finaliste. Il faut dire à sa décharge qu'il a eu aussi des textes finalistes sans macaron.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Mais je ne parle pas des macarons de recommandation, Sylvie ! Je parle des places de LAUREAT. J'en ai compté 10 pour un auteur. Moi aussi j'ai beaucoup de macarons de recommandations (pas 17 quand même) Mais seulement 3 places de lauréate, moi aussi en quatre ans, presque 5 ans en fait. Il n'y a pas photo avec d'autres. Soit je suis nulle, soit je ne sais pas m'y prendre. Rayez la mention inutile selon vos affinités (électives bien sûr, sourire)
·
Sophie Dolleans
Sophie Dolleans · il y a
Oui, deux fois de suite me semble aussi beaucoup.
·
SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Ça me parait être une bonne idée Juju :)
·
Fofi
Fofi · il y a
Il faut demander aux plus anciens, mais il me semble avoir lu que le règlement autrefois était celui-là, qu'un lauréat ne pouvait pas l'être plus de deux fois (ou trois) de suite dans la même catégorie. Manifestement, il y a eu du changement. Mais à vérifier...
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ah ? Intéressant, cela m'avait échappé ! Pourquoi sont-ils revenus là-dessus ? Dans les concours de nouvelles "papier" on ne peut généralement pas être lauréat plus de deux fois et pas deux années consécutives.
·
Fofi
Fofi · il y a
N'étant pas auteur, je ne sais pas, compliqué à tenir ? En BD par exemple, un auteur est lauréat chaque saison. Cela pénalisait certains talents sans doute...
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Oui car ce lauréat est extrêmement talentueux, à se demander pourquoi on ne le voit pas déjà en librairie dans les charts de BD ! Peu de dessinateurs peuvent rivaliser avec lui.
·
Sophie Dolleans
Sophie Dolleans · il y a
Il me semble aussi avoir lu cette règle... il y a fort longtemps.
·
Fofi
Fofi · il y a
J'ai lu un auteur en parler ici, après une énième discussion sur le prix du jury, je ne me souviens plus de son nom. Mais je suis quasi certaine qu'au début, Short limitait cela. Comme dit plus bas, après, il s'agit aussi de "commerce"... comme partout.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué??
Plus on complique les réglements, plus ils sont difficiles à appliquer et à contrôler...
Short n'est pas mal comme site, même dans sa forme acrtuelle...
Si on met un frein aux auteurs gagnants, ils ne participeront plus... le soufflé des rages intestines retombera... il y aura un souffle gnan-gnan sur les concours... et, avouez-le, tirer à boulets rouges sur Keith manquerait cruellement...
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Coucou, tu as toujours le goût du paradoxe Elisabeth. Moi le "soufflé des rages intestines" je ne le trouve pas agréable à déguster, rien que pour l'image (mdr)
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
"Goût du paradoxe"... peux-tu préciser ta pensée, Fred, cela fait plusieurs fois que tu me prêtes ce goût, mais je ne vois pas ce que tu entends par là...
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Eh bien.. tu fais des affirmations paradoxales (mais souvent drôles) qu'on ne peut pas forcément comprendre si on les prend au premier degré. Est-ce que ça te va ? Ce n'est pas une critique hein !
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Hélas! Il faut prendre mes propos au premier degré! Par exemple, je doute fort que Short accède à la demande de Juju... pourquoi? Parce que le fond de commerce de Short est de faire parler du site et le plus possible... ceux qui rameutent des votes vont dans le bon sens... et si ce sont tjrs les mêmes, qu'importe... au moins, ils ont trouvé la formule magique et Short est content...
·
Juju
Juju · il y a
partons du principe que Short aime les clics, en quoi le site apprécie-t-il plus que des votes se portent sur des flatteurs aux aguets plutôt que sur un texte lambda d'un auteur peu remarqué ?
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Dès que j'ai été sur le site, je me suis rendu compte de ce principe... ce n'est pas la qualité des textes qui compte (ou alors, si peu!) mais le nombre de votes qu'il rameute... et les auteurs qui écument FB ou autres réseaux sont du pain béni pour le site...
·
Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
Pas convaincu...il faudrait aussi quantifier tous les auteurs qui quittent Short ou qui arrêtent de participer, fatigués de cette forme de concours un peu vaine et inique.
Je ne suis pas certain que la réputation de Short en souffrirai si le règlement était modifie, dans le sens préconisé par Juju.
·
Juju
Juju · il y a
peut-être que je tire plutôt à boulets sang contre ceux qui votent pour lui !
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Tirer sur ceux qui votent - et qui s'en moquent royalement - ou tirer sur ceux qui quémandent des votes - et en reçoivent - ne va pas changer le prix du lait...
·
Un noteur commun cote
 Un noteur commun cote · il y a
Inique tout avec son zèle lubrifiant ! Et il a toujours ses suppôts pour le soutenir par devant et par derrière
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour Juju
Regarde ma réponse à Yasmina pour trouver ma réaction à ta proposition. Belle journée à toi !
·
Yasmina
Yasmina · il y a
C'est une proposition intéressante.
Elle a déjà été faite. Mais sans suite ...
De toute façon c'est le lauréat ( du public) qui devrait de lui - même "se limiter" sans se lancer dans une course effrénée pour l'être à nouveau.
C'est la notion de partage, mais dans notre société, elle devient rare.
·
LBC
LBC · il y a
C'est le partage par : La plus grosse part c'est pour moi, et les petites, c'est pour mon double, et les miettes, c'est pour mes s'melles... Moralité, tu lui files le gâteau et tu tires ta révérence sans concourir, comme ça tu ne pers ni ton temps ni tes illusions.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Coucou Yasmina
Ne rêvons pas d'un pays des Bisounours où un multilauréat du Public s'effacerait pour laisser la place ;-) Regardez les palmarès successifs, comptez le nombre de Prix du Public de certains. Cela se passe de commentaire.

Juju cela n'arrivera pas (la restriction à 2 Prix)
Short se tirerait une balle dans le pied.
Et on peut les comprendre. Il ne s'agit pas d'un site philanthropique fait pour distribuer les médailles aux gens méritants ou plutôt si, il les distribuent aux gens méritants dans le sens où ils génèrent un grand nombre de visites. Cela dit sans aucune amertume de ma part. Si je reste malgré le système injuste, c'est que j'y trouve aussi mon compte sur bien des plans.
N.B. C'est ma tablette qui rajoute des majuscules à certains mots, conférant une sorte de majesté au Public et aux Prix ...ainsi qu'aux Bisounours :-))
·
LBC
LBC · il y a
Il serait effectivement intéressant de pouvoir "verrouiller" la participation aux concours aux lauréats durant un temps donné ; par exemple, espacer leur participation pour un ou deux concours à la suite, car les thèmes sont différents à chaque fois. Cela permettrait, peut-être, de rendre plus serein les débats. Sinon, j'ai un thème de concours qui est : Concoctez une histoire bien ficelée sur le thème de la "Nitro en Hélico !" Explosif non ?
·
Francis Hop
Francis Hop · il y a
Hum... De prime abord guère emballé. Ne serait-ce que les règlements trop nombreux se révèlent toujours freins à la liberté. Dans le même esprit, escamoter le vote du public amène tôt ou tard à mettre sur la sellette celui de l'équipe éditoriale.
Le souci n'est pas le vote du public mais notre comportement. Pourquoi voter pour un texte qui nous a pas séduit. Sous prétexte qu'on est sollicité ? Espoir de réciprocité ?
·
Francis Hop
Francis Hop · il y a
À moins. À moins de créer des catégories selon le nombre d'abonnés. Me plaît d'imaginer certaines annonces :
Dans la catégorie zéro abonné, est couronné avec le plein des voix, ....
·
LBC
LBC · il y a
Mdr !
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Vous aurez constaté comme moi qu’il y a beaucoup d’énergie déployée actuellement sur le forum concernant le prix du public. Vous allez me dire sans doute que je suis mal placée pour en parler puisque je me suis battue becs et ongles pour obtenir la première place lors du grand prix d’été. J’avais mes raisons. Elles n’avaient rien à voir avec l’envie extrême d’arriver première, mais là n’est pas le sujet. Oui, je l’ai fait, mais plus jamais. Passer des heures à se battre pour quelques votes, je peux vous dire que c’est très fatigant. D’autant plus que je n’ai jamais été commenter un texte qui n’en valait pas la peine et que j’ai toujours lu jusqu’au bout ce que je commentais, ce qui n’est pas le cas de tout le monde au vu de ce qui est laissé sous certains textes.
Mais est-ce que tout cela est si important. Je pense que le plus important ici est d’écrire (c’est quand même pour cela que nous y sommes), de lire, de commenter et d’échanger. Et tout cela dans un bon esprit (ce qui n’est pas toujours le cas.
Si l’on estime que le texte actuellement premier n’a pas sa place là où il est, il suffit de ne pas voter. Bon vous allez me dire qu’il y a beaucoup de personnes qui offrent leur vote en espérant un retour. Laissons-les faire.
Le premier a obtenu 151 voix depuis hier matin. Le texte en deuxième place n’en a obtenu que 66. J’avais été voir le classement hier matin, par curiosité et il n’y avait que 8 votes de différence entre les deux. Que ceux qui n’ont pas envie de voir trois petites lignes arriver en premier aillent voter pour d’autres textes. Et puis est-ce que cela est tellement important ?
Tant d’énergie déployée…on ne changera pas les règles. Elles sont ce qu’elles sont. Le prix du public est là, il y restera et ceux qui ont envie de se démener pour gagner, gagneront. Prenons-le avec le sourire, ce sera plus simple…
·
LBC
LBC · il y a
C'est bien ça qui motive le "clic ", l'espoir... De toute façon, bloquer les votes extérieurs d'un primo gagnant au profit de ceux de l'éditorial ne résoudra pas le problème, puisque beaucoup importent leurs votes par le biais des sites d'échanges. Il n'y a pas de remèdes miracle.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bonjour LBC, les sites d'échange sont formellement interdits par le règlement et cela y figure en toutes lettres. Encore faudrait il être sûr que Short applique bien le règlement en sanctionnant ceux ou celles qui y auraient recours. On peut toujours leur demander si le contrôle fonctionne aussi bien sur ce plan-là qu'il fonctionne pour retirer des votes jugés invalides on se demande par quel miracle.
·
LBC
LBC · il y a
Bonjour Fred, inviter les shortiens a étendre leurs lecteurs en utilisant les sites d'échange comme FB, TWITTER et autres, cela laisse sous entendre un élargissement des votes. Je le dis, je ne suis pas jalouse, car je peux faire la même chose. Chacun voit midi à sa porte, et là, ce n'est pas la mienne. Il faut aussi comprendre que pour voter, il faut s'inscrire sur le site. Donc, l'intérêt est double. Je le redis, il n'y a pas de remèdes miracles, et chacun est devant son miroir... Si j'ai dis "site d'échanges", en pensant à FB et autres, et que je me sois trompée de formulation, voilà qui est précisé.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Précision : par "site d'échange de votes" il faut comprendre les sites créés tout spécialement pour s'échanger (le terme est précis) des votes dans les concours, et pas que dans les concours littéraires, exemple : tu votes pour ma photo de petits chats, ou tu votes pour mon tableau de peinture, et moi je vote pour ton texte sur Short.
Les gens annoncent leurs oeuvres de toutes natures, mettent un lien, et attendent ensuite les votes pour voter en échange pour les autres.
FB, Twitter, et même Instagram récemment impliqué pour un texte, ne sont pas des "sites d'échange de votes" ou alors incidemment.
Il faut savoir de quoi l'on parle, et Short parle des sites créés POUR échanger les votes. Il y a eu des auteurs impliqués dans ce genre de pratique mais c'est ancien, je n'ai plus les noms en tête et même si je les avais, à quoi servirait de faire de la délation ? Je crois que Short veille maintenant au grain sur ce point-là.
·
LBC
LBC · il y a
Merci d'avoir apporté cette précision, c'était utile. Tu as raison, pas de délation, cela ne sert strictement à rien.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Et c'est à juste titre formellement interdit, les gens ne lisent absolument pas ce qu'ils "votent" puisque le but est seulement l'échange et même pas le geste d'amitié éventuel comme cela peut l'être sur FB, avec un rendement fortement surestimé, d'ailleurs, si l'on fait le ratio lien / votes...
Ces sites d'échange je ne savais même pas que ça existait, avant que quelqu'un n'attire mon attention dessus lors d'un concours sur Short ! Bien sûr je les condamne moi aussi formellement !.
·
LBC
LBC · il y a
C'était bien sur ce plan là que j'avais accès mon propos.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
axé (le propos) quoique "accès" soit poétique. On est d'accord LBC c'est merveilleux. :-)
·
LBC
LBC · il y a
Axé dans l'accessible... Merci. Sourire.
·

La charte du forum

La littérature (courte) est avant tout une passion, et un loisir qui s’adresse à tous. La diversité et l’éclectisme de la communauté Short Edition font donc toute sa richesse,...

Lire la charte