Forum | La Fabrique

les dessous de jupes en Short : la formule qui marche !

Amphicyon
Amphicyon · il y a
Le vent impulsé par P. Dehoux souffle avec succès ici !
Pascale Dehoux , lauréate hiver 2016 avec :

Blizzard décoiffant
mon bonnet de laine arrive
une heure avant moi

Geneviève Marceau lauréate printemps 2017

Mes bras dans ses bras
oh ! le vent lève sa jupe
un peu avant moi

Maryse : (finaliste Faites sourire 2017)

Sa robe de soie
soulevée par le vent - Oh !
ses baskets aux pieds !
·

Pour poster des commentaires,
Jon Ho
Jon Ho · il y a
J'aime bien ce genre de messages comme dans l'antichambre des derniers rebelles de SE :)
·
LBC
LBC · il y a
Mes mitaines aux mains
Tu mords à pleine dents mes doigts
Aï Ku ! ça fait mal !
·
Amphicyon
Amphicyon · il y a
LBC
LBC · il y a
Mdr !!! Lui il a deux disques d'argents (je pense, on voit mal), moi j'ai Deux mitaines en or... dur dur !
·
Amphicyon
Amphicyon · il y a
c'est la puissance , gros la puissance ;-)
·
Ted
Ted · il y a
Des mots trop légers
Le vent les a soulevés
On voit mon haïku

OK je sors.
·
LBC
LBC · il y a
C'est fripon quand même !
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Doux frisson d'automne
Le vent soulève la nappe
Oh un scarabée !

( Je peux offrir ceci au comité de lecture pour la compet' d'automne ? )
·
Virgo34
Virgo34 · il y a
A partir du moment où ça ne veut rien dire, ça passe !
·
LBC
LBC · il y a
S'il n'y avait que certains haïkus qui ne voulaient rien dire !
·
Shinji11
Shinji11 · il y a
Chiche ! Après tout :-)
·
Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
Ça manque de moto !
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
oui, mais y a le vent, c'est bien aussi, le vent.
·
Amphicyon
Amphicyon · il y a
Tu es un tireur d'élytre ;-)
·
Maryse
Maryse · il y a
Après la correction, c'est mieux ! Il faut juste maintenant éviter les phrases dites"pliées" ...
·
Virgo34
Virgo34 · il y a
C'est quoi, une phrase "pliée" ?
·
Maryse
Maryse · il y a
Les phrases "pliées"n'ont pas de césure
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Au frisson d'automne
Le vent soulève la nappe
Oh un scarabée !

C'est une phrase pliée ?
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ce n'est pas un 5-7-5, Sylvie. Il faut revoir ta copie ! Tu as fait un 5-6-7 !
·
LBC
LBC · il y a
On reconnaît la "mat'euse !"
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Copie revue ci dessus, immédiatement après avoir posté. C'est art- du, le haïku, comme disait l'autre : " deux fois sur le métier remettez votre ouvrage ".
·
Virgo34
Virgo34 · il y a
Pas plus que de compter les alexandrins.
·
Amphicyon
Amphicyon · il y a
comment ça ??
Doux frisson d'automne : 5 syllabes
Le vent soulève la nappe : 7 syllabes
Oh un scarabée ! : 5 syllabes
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'est la version corrigée Amphycion. Lis plus haut.
·
Mapie
Mapie · il y a
Mouais ... c'est très sage tout ça....
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Mine de rien je suis en train de prendre des cours de haïkus comme j'ai pris des cours de peinture artistique cette semaine. Le vent qui soulève ou enlève une pièce vestimentaire et la petite musique de l' oh au jour d' " avant " offrent-ils un aller aut-oh-matique vers la finale ?
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Keith donne des cours... il est le meilleur dans le genre... mais se réserve la première place tt de mm... "souvent copié, jamais égalé" sa devise...
·
LBC
LBC · il y a
T'a plus qu'à re... copier alors !
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Oh non!! Je viens sur Short pour écrire - un peu - être lue - un peu - et rigoler beaucoup, surtout de ceux qui - justement - se mettent la rate au court-bouillon pour accèder au podium... D'ailleurs - l'ais-je déjà dit? - je suis hors concours... n'étant pas "sur France", Short serait enquiquiné pour payer par mandat international... et, puis, je n'ai besoin ni de sous ni de gloire...
·
LBC
LBC · il y a
Juste de sous pour rire un peu, ce qui fait : Un sous... Rire.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
"sur France" mon dieu quelle horreur linguistique ! Vous dites comme ça là-haut ?
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
En fait non, pas une expression de "là-haut"... une expression de moi... "sur France", il faut comprendre "au-dessus"...
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Mouais... "au-dessus"...ce n'est pas tellement mieux que "sur Paris", sur Lyon" pour "à Paris", " à Lyon"...
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Rien à voir... "sur France", c'est sur le pays dans sa totalité...
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Fais-la breveter ton expression chère Elisabeth, pour qu'on ne te la chipe pas ;-)
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Fred, reprends toi... ta remarque est hors propos... et "chère Elisabeth", non, je ne mérite pas!!
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
C'était de l'humour. Parfois je ne comprends pas le tien moi non plus ! Désolée de t'avoir choquée, 1 partout la balle au centre. Sourire :-)
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Pas choquée du tout... trop lymphatique pour des sentiments extrèmes... Amitiés...
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Pascale Dehoux écrit de belles choses et du temps où je me baladais sur la mer de la médiocrité de facebook, je m'approchais avec plaisir de son rivage. Je connais moins Geneviève Marceau et Maryse mais ce que je découvre me donne envie d'en connaître davantage.
·
Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
C'est pertinent, c'est la structure du haïku qui permet (autorise) ce montage.
Créer en peu de mots une ambiance.
Je suis persuadé qu'on peut, avec un minimum d'habileté, réaliser une nouvelle forme en trois vers en puisant dans le corpus existant.
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Beaucoup pensent qu'écrire un haiku est chose facile et qu'il suffit d'aligner trois vers selon une métrique 5/7/5. Le haiku n'est pas tenu de respecter cette dictature. Les 17 syllabes ne sont que le reflet bancal des 17 mores japonaises et une syllabe est souvent plus longue qu'une more. Lorsque je compose un Haïku, je le compose à haute voix sans tenir compte de la métrique francophone. Si je puis le dire à haute voix sur un seul souffle je le pose sur le papier et je l'oublie un peu avant de revenir vers lui et le modifier à la marge. Je le recopie alors au net sur une deux ou trois lignes afin de visualiser au mieux son souffle porteur.
C'est ma démarche et les japonais semblent l'apprécier mais je comprends parfaitement que tout le monde ne la partage pas.
·
Amphicyon
Amphicyon · il y a
ah la more avec un grand Aime ;-)
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
"Les japonais semblent l'apprécier"!! Et pour cause... le haïku est leur domaine, avec leur calligraphie qui le sublime. Sur Short, ou ailleurs en France, ces quelques mots alignés sont pitoyables... l'art de perdre son temps...
·
Maryse
Maryse · il y a
Avez-vous pris le temps de lire quelques ouvrages de haïkus ? Deux auteurs talentueux à découvrir : Pascale Senk, Patrick Gillet, je vous les conseille....
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Chère Maryse, pour une belle initiation au Haïku francophone, je vous conseille de visiter ce remarquable site : http://www.tempslibres.org/
·
Un noteur commun cote
Un noteur commun cote · il y a
J'ai été voir et j'accroche moyennement et ça m'amène à plusieurs questions Jean Luc, et vous serez sûrement en mesure d'y apporter un éclairage ! J'ai pas tout lu sur le forum, donc il y a peut-être des éléments de réponse... Bon, mes questions :

Adapter les haïku au monde francophone, c'est un peu comme essayer de traduire un jeu de mots intraduisible ? Plus simplement, la structure du langage est aussi liée à la perception du monde (souvenirs de cours à la fac, mais je ne suis pas linguiste, donc impossible d'appuyer techniquement mon propos). Structure du langage et vocabulaire. Il y a aussi la question des sonorités.

Du coup, ce qui est un art au Japon...est-ce que ça peut vraiment le devenir ici ? Je ne parle pas japonais, même si je sais tout de suite le reconnaître lorsque je l'entends. Rien à voir avec le Chinois à l'oral (même si un socle de caractères est commun à l'écrit), très différent encore du Coréen. Du coup, pour la question de sonorités et du rythme, tout ça doit jouer non ?

Et vous le dites vous-même, vous ne tenez pas compte de la métrique francophone. Donc...au final, si je comprends bien, le haïku, c'est pas vraiment une forme alors, mais plutôt l'essence de quelque chose ? Dès lors pourquoi s'imposer quelconque forme ou contrainte ?
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Je ne pratique pas la langue japonaise mais je ne me prive pas de lire les traductions des auteurs japonais. Dans le cas des auteurs de haikus, je remarque que rares sont les traductions qui se fondent dans le moule du 5/7/5 et des 17 syllabes. D'ailleurs Takatoshi Goto souligne que Matsuo Goto accepte les haïkus dépourvus de mot de saison et de forme fixe. Ces exigences ont été imposés à l'époque moderne par Kyoshi Takahama.
Idéalement, le Haïku se lit à haute voix sur un seul souffle et non en silence. Essayez donc de lire un Haïku francophone écrit selon la métrique 5/7/5 sur un seul souffle !
J'essaye autant que possible dans le cas d'un 3 lignes de respecter une métrique coût/long/court. Mais comme au Japon, le Haïku s'écrit sur une seule verticale, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas m'accorder la liberté d'écrire les miens sur une seule ligne horizontale. Dans le cas de l'écriture sur deux lignes, le "kireji" (césure) est davantage mis en valeur. Pour en revenir à votre conclusion, je vous confirme que mes "Menues Monnaies" à l'instar du Haïku japonais tentent de proposer à mon lecteur la vie d'un instant, fulgurance éphémère.
·
Un noteur commun cote
Un noteur commun cote · il y a
Merci pour votre réponse ! Et du coup en terme de sonorités ! Vous parlez d'un seul souffle pour...la durée. Mais pour les sonorités, puisque ça se lit à voix haute, le charme du haïku ne tient-il pas à la langue japonaise en elle-même ?
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Je vous propose de jeter un coup ici : http://pages.infinit.net/haiku/agostini.htm .
C'est très instructif.
·
Un noteur commun cote
Un noteur commun cote · il y a
Merci je lirai ça sous peu !
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Cet aspect est à mes yeux culturel. Le Japonais récitera son Haïku avec davantage d'emphase que moi. Pour caricaturer un peu, je dirai que certains auteurs japonais récitent leurs œuvres à la manière d'une présentatrice de la télévision Nord-Coréenne.
·
LBC
LBC · il y a
On ne comprend rien, mais la musicalité est là.
·
Un noteur commun cote
Un noteur commun cote · il y a
D'accord. Merci pour votre réponse Jean Luc, et globalement, ça répond à ma question. En conclusion : Haïku, c'est une question d'équilibre. Mais sur short édition, leurs auteurs "perdent pied" pour des raisons de métrique. Quel paradoxe !
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Certains campent assis sur leurs "prés carrés" et tirent à vue sur quiconque oserait les contester. C'est comme ça, c'est la vie.
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Je vous promets une réponse demain au plus tard, je suis prêt à me mêler aux bras de Morphée. Cordialement
·
Maryse
Maryse · il y a
Merci Jean-Luc ! Je prends note ...
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
J'apprécie la franchise, cela change de la flagornerie habituelle. Je vais continuer à perdre mon temps en alignant mes pitoyables mots pour le plaisir de les aligner pitoyablement.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Contente que tu reconnaisses que certains nagent à contre-courant... par bonheur, tout le monde est libre... et je te souhaite de t'éclater encore longtemps en produisant de l'haïQ...
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
Je me délecte déjà.
·
Alain Chenoz
Alain Chenoz · il y a
Je suis bien d'accord Jean-Luc, j'évoquais la majorité des haïkus pondus sur short.
C'est la forme du concept qui permet ces dérives, un peu comme une peinture abstraite, un Picasso "que mon fils de douze ans est capable de faire"...alors que le rendu a nécessité des heures de travail et de réflexion.
·
Amphicyon
Amphicyon · il y a
Aube en tissu rose
Chuchotis de la rivière
temple en..oh ta gueule !!
·
Jean Luc Werpin
Jean Luc Werpin · il y a
OK sujet clos, je cesse de commenter ce sujet, cela devient du grand n'importe quoi.
·
Yasmina
Yasmina · il y a
Tu t'y colles !
·
Maryse
Maryse · il y a
Ce vent "ne manque pas d'air" ! Sourire ...
La différence avec Pascale et Geneviève c'est que je ne m'envolerai pas sur les marches du podium
Certain(s) ou certaine(s) ont une longueur d'avance avec leurs baskets plus performantes...
MAIS l'essentiel est de participer et de prendre son pied ! en baskets ... ou pas ....
Je profite de mon passage pour remercier toute l'équipe de Short édition pour leur travail remarquable... cela bien sûr, en toute discrétion ...
Bonne finale à tous !
·
Amphicyon
Amphicyon · il y a
tiens tiens un prix peut arriver vite sans qu'on s'y attende !
·
LBC
LBC · il y a
Il faut reconnaître que ces sélectionnés "pinces sans rire", auront eu le mérite de faire émerger des commentaires hilarants. Ce serait bien que les votes aillent aux commentaires qui nous ont le plus amusés.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Nul... zéro virgule zéro... les jeux sont faits pour la finale en baskets... alors à quoi bon remuer la fosse à purin??
·