Forum | La Fabrique

JE VOUDRAIS VOTRE AVIS

Petit soleil
Petit soleil · il y a
Voici un texte en libre. Qu'en pensez-vous car lorsqu'un texte n'est pas en compétition, il y a peu de lecteurs...merci à ceux qui viendront et qui me donneront un avis éclairé.

http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/pour-vous-toutes

·

Pour poster des commentaires,
Coco
Coco · il y a
Mes commentaires sur votre page, en dehors du forum...
·
Loodmer
Loodmer · il y a
Un texte de plus sur ce sujet brulant. Mais on ne dénoncera jamais assez cette horreur.
·
Attilio
Attilio · il y a
Ce texte plaît, ne plaît pas.... Peu importe mais il ne faut pas l'abandonner. Ce serait dommage.
Il peut être étoffé et transformé en nouvelle plus longue, en tenant compte de l'avis de Luc, par exemple.
En l'état : pas grand chose à changer. C'est Sylvie Talant qui semble très proche de savoir comment faire sans le dénaturer.
Beaucoup de bons conseils et de bonnes idées. C'est un topic intéressant.
J'aime bien ce côté " atelier d'écriture".

·
Christian Pluche
Christian Pluche · il y a
J'ai commenté directement le texte en-dehors du forum !
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Trop de textes sur les femmes battues et sur les pervers narcissiques ???
Moi aussi j'en ai marre des pervers, comme j'en ai marre des ouragans et des attentats ! Oh les vilains, comment se permettent-il de nous obséder, de nous faire souffrir, de nous tuer, ces pervers, ces terroristes ou ce réchauffement du climat ! ?
Cachez ces méchants que l'on ne saurait voir et surtout ne nous les donnez pas en spectacle...
Eh bien non, je regrette, il faut toujours parler des pervers comme des attentats et des cyclones, et de quel droit s'offusquer que des auteurs prennent ce sujet s'il leur tient à coeur ?
De plus l'argument de vouloir obtenir des voix est caduc pour ce texte qui est en publication libre.
Je ne voulais plus venir sur le forum pour des raisons que les gens qui l'ont fréquenté ces derniers temps peuvent facilement s'imaginer, mais certains avis expéditifs excluant a priori des textes pour leur thème me font bondir.
J'ai laissé un commentaire sous le texte. Il m'a plu justement par la distance qu'il met et par la description rapide du mécanisme en cause.
Je me suis retenue de parler de l'orthographe vu que Petit Soleil demandait des avis sur le fond je pense, mais effectivement Petit Soleil il faut te relire attentivement avant de poster, car combien d'auteurs postent pour le moins légèrement en laissant d'hénaurmes fautes, il me semble qu'il y a toujours dans l'entourage une personne qui peut conseiller ou relire.

·
LBC
LBC · il y a
C'est un hénaurme conseil ! Lol...
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Merci Fred. En fait la très grosse faute du début du texte est due à un changement de dernière minute de cette phrase.Lorsque je m'en suis rendu compte, j'ai voulu modifier, mais impossible d'ouvrir la modification du moins jusqu'à hier soir. J'ai eu enfin l'occasion de le faire. Maintenant, si tu en vois d'autres, préviens moi en mp ou ici, il n'y a aucun souci avec cela.
·
LBC
LBC · il y a
On dit ça, on dit ça ! Le pire, c'est que moi, je n'avais rien vu !
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Bon alors Petit Soleil j'en vois une dans ton commentaire mais elle est si fréquente chez les auteurs de Short que je ne crie même plus... Il faut écrire : "je me suis rendu compte", il n'y a pas de "e" car ce pronom n'est pas cod, le "vrai" cod est "compte" et il est placé après. Désolée d'embêter les shortiens avec les pronoms qui n'entraînent pas d'accord, mais c'est une question rarement maîtrisée...
Sinon, Petit Soleil, sur le fond, ne te laisse pas dicter les sujets que tu as "le droit" ou pas le droit d'aborder pour plaire au lectorat, de plus l'on ne peut te soupçonner de vénalité en vue de votes sur ce texte qui est en libre.

·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Bon à savoir et à prendre, les phrases avec " je me suis..." me posent tout le temps des problèmes d'accords.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Merci TropYk pour ce lien très intéressant
·
TropYk
TropYk · il y a
Je faisais la faute aussi, je crois.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Merci Fred, je retiendrai la leçon. J'essaye dans la mesure du possible de les éviter mais qui n'en fait pas....et d'autant plus que j'y prête beaucoup moins d'attention dans les commentaires mais il est vrai que je ne les aime pas non plus....J'ai en fait un correcteur qui est assez bon "Antidote" mais que je n'emploie que pour mes textes.
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Je n'aime pas les correcteurs automatiques. Il ajoutent des fautes, parfois. S'il y a des petites astuces dont je peux vous faire profiter il suffit de demander, je suis correctrice bénévole dans mon association d'auteurs, et de temps en temps ici, selon l'inspiration et la disponibilité...
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Nous avons en Belgique une société nommée Tests Achats qui depuis des années nous informe de tout ce qu'il y a de meilleur sur le marché et ceci sans dessous de table. Antidote a reçu la note de 8,5 sur 10 et il les vaut. Bien sûr, il ne corrige pas toujours tout mais il est très complet puisqu'il corrige l'orthographe, la typographie, le style. Répétitions de mêmes mots, mots familiers. Il propose les corrections. C'est au lecteur de choisir. Il possède un dictionnaire qui est mis à jour régulièrement. J'essaye dans la mesure du possible de ne pas faire de fautes mais l'erreur est humaine d'autant plus que j'avais des notes exécrables en français lors de mes études. Je détestais tout ce qu'il fallait apprendre par coeur, y préférant la logique. Merci pour ton offre d'aide. Je ne manquerai pas de te demander de me soutenir au besoin.
·
LBC
LBC · il y a
Antidote c'est gratuit ?
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Une centaine d'euros....
·
LBC
LBC · il y a
Aille ! Bon ben alors faut vraiment que j'économise. Là, ça va être dur, vu la rigueur du climat !
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Tu participes au concours. Tu es lauréate et tu attends quatre mois pour recevoir ton lot. Tu pourras te l'acheter..... :)
·
LBC
LBC · il y a
Le concours éphémère ne fait gagner que des cadeaux, pas d'argent. Et comme je ne participe qu'à ceux-là. Il parait que bientôt on sera tous "riches"... d'espoir. Lol
·
Plotine
Plotine · il y a
D'un point de vue littéraire, le début n'est pas bon. Il est laborieux. Quant au sujet, je vois que tu te complais dans des sujets dits de société tournant autour du grand-père incestueux et de la femme battue. Personnellement j'en ai ras le bol de ces thèmes. Je reconnais que ça plaît beaucoup, que c'est un bon truc pour obtenir des voix mais j'en suis saturée.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
D'abord Plotine, tu n'as pas pris la peine de lire mon texte puisque c'est un frère incestueux et non un grand-père, donc avant de critiquer il faut lire. Je sais que je t'ennuie et que tu préférerais me voir partir. Prends patience, cela arrivera. Je sais que très souvent, je l'ouvre....gentiment....pour parler de sujets de société où d'autres choses et parfois lourdement, enfin c'est ton avis. Oui je trouve que l'écrivain sert à cela. A parler de sujets qui peuvent choquer, qui peuvent ennuyer d'autres parce que cela ne les concerne pas. Et je n'écris pas pour obtenir des voix. Ce texte est en libre et il le restera...donc chacun son truc....
·
Storia
Storia · il y a
J'ai lu et j'ai beaucoup aimé. C'est un texte très poignant. Peut-être que, comme dit Kyou, il faudrait une fin un peu plus positive, pour montrer que l'on peut s'en sortir. Mais à part ça, il mériterait beaucoup plus de lecteurs...
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Merci Storia. Je vais remodeler mon texte et y apporter des modifications. Tout commentaire est le bienvenu.
·
Kyou
Kyou · il y a
Votre texte ne peut laisser indifférent, bien entendu. Dommage qu'il ne s'achève pas sur une note plus optimiste qui pourrait être un message d'espoir pour toutes les femmes dans cette situation. J'ai regretté également une faute d'orthographe dès le début... de façon générale, j'ai tendance à ne pas terminer les textes qui commencent ainsi, mais là, je suis allée jusqu'au bout. Votre texte n'étant pas en compétition, peut-être pouvez-vous corriger?
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Oui Kyou, en fait cette faute vient du fait que j'ai modifié la phrase de début juste avant de le poster et dans la précipitation, j'ai omis cette ENORME faute....elle est maintenant corrigée. Je tiens compte de tous vos commentaires et je vais remodeler le texte en suivant les différents avis.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Bien écrit ( un vote au passage ) un sujet de société qui mérite d'être dénoncé. La focalisation interne sert particulièrement le texte et en fait ressentir le dénouement. A noter que cet automne Sylvie Loy s'attaque au même fait de société dans le deuxième texte de sa compétition d'automne 2017 en ttc en optant pour l'angle original du voyeurisme. ( Une personne regarde, chaque nuit, son ( ou plutôt sa ) vis à vis d'appartement se faire démolir, et n'intervient pas, s'imaginant qu'il s'agit d'une joute amoureuse ).
·
Fofi
Fofi · il y a
Un texte très court et diablement efficace.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Fofi
Fofi · il y a
J'ai du mal à me placer du point de vue du bourreau (j'avais bu, j'étais jaloux, je ne me souviens plus...) Et la fin est irréaliste. La jeune femme ne peut pas être déjà dans un cercueil. Il y a eu crime, il doit y avoir autopsie.
·
Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
je vais aller lire ce texte.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Je te conseille celui-là Louise qui nous montre l'autre côté de la barrière
http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-confrontation

·
LBC
LBC · il y a
J'irai le lire, mais "joute amoureuse", il faut être bien innocent pour penser ça. Pour l'histoire, cela est une attitude intéressante pour visualiser l'indifférence.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
J'irais le lire aussi. Vous avez également Laurence Germain qui a abordé le thème totalement différemment en ce mettant du côté du bourreau : http://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-confrontation
·
LBC
LBC · il y a
Merci Petit Soleil, voir le sujet de différentes façons, c'est intéressant pour tenter de comprendre pourquoi ? Mais c'est tellement délicat comme thème.
·
Luc Michel
Luc Michel · il y a
Sur le fond, je n'ai pas compris la fin. Elle retourne chez elle, quelques jours à tenir...avant quoi ?
Sur la forme, je n'ai pas trop accroché non plus; on est plus dans le compte rendu que dans un texte littéraire, mais ça n'est que mon avis.
Il y a une phrase intéressante qui serait à creuser pour faire connaître des raisons d'un engrenage : il a réussi à faire en sorte qu'elle coupe les ponts avec tout le monde. Là on a quelque chose qui intéresse, qui apporte un début de réflexion et que j'aurais creusé : coupé les ponts ? Et pourquoi, comment ?
Je me suis permis de donner mon avis parce que vous l'avez sollicité bien sûr.
Moi je reprendrai un peu tout à partir de cet angle ( le fait de savoir comment elle s'est ainsi retrouvée isolée de ses proches)

·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Parce que les pervers narcissiques sont réputés réussir à ce que leurs victimes amoureuses coupent les ponts d'avec les amis et sombrent dans le tragique engrenage qui les livre, pieds et poings liés, à ces bourreaux.
·
Attilio
Attilio · il y a
Exact.
·
Luc Michel
Luc Michel · il y a
Oui, c'est pour cela que je trouve que le texte devrait insister sur le mécanisme, car c'est cela qui est, pardon pour l'expression, plus intéressant. Forcément ce texte serait alors plus long. La nouvelle me semblerait un format plus adapté pour ce genre de récit.
·
LBC
LBC · il y a
Pas forcément. Des phrases courtes et percutantes peuvent ouvrir l'imaginaire qui va combler tout seul les vides. Dans le récit de Petit Soleil, ce qui fait défaut, c'est la souffrance intérieure. Là, c'est un constat presque énuméré, mais largement inachevé (c'est comme cela que je l'ai ressenti.) C'est un sujet douloureux où trop de pudeur gomme l'effet tragique. Sans tomber dans le voyeurisme, le récit pourrait s'enjoliver de ressentis plus profond de la victime vu par le narateur du style : Ses chairs, hier meurtries, lui laisseront une empreinte invisible et pourtant, la douleur, elle, sera éternelle ; ou quelque chose dans ce genre. C'est court, et l'effet psychologique est très fort.
·
LBC
LBC · il y a
Tu décris bien le mécanisme, c'est tout à fait vrai. D'abbord on joue le grand amour, ensuite un travail de sape pour isoler, et ensuite la culpabilisation de la victime... Des clés que ces pervers savent utiliser. Lorsque la victime s'en rend compte, il est souvent trop tard.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Le gros problème des gens battus est que, non seulement, ils sont victimes mais, aussi, ils ont honte... honte de ne pas résister, honte de subir , c'est pourquoi, pour les hématomes, par exemple, ils racontent qu'ils sont tombés dans les escaliers... Les gens battus espèrent toujours que ça va changer... et puis aussi, ils vivent dans la peur...et ils se replient, se coupent du monde... Il faut bcq de temps pour qu'ils acceptent de quitter leur bourreau... ils leur faut bcq de courage...
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Oui, il y a aussi la question de la honte. Comme dans le pudique " My name is Luca ", de Suzanne Vega, une belle chanson réquisitoire et qui ne date pas d'hier, sur les enfants battus.
·
LBC
LBC · il y a
Ce qui, malheureusement est très juste. Souvent la femme craint plus le regard des autres et leur jugement que les coups de leur compagnon. De vrais tragédies sont vécues derrière les murs d'un foyer. Il est très difficile de se mettre à la place de ces femmes et de ce qu'elles vivent.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Merci pour ton avis Luc, j en prends note
·
Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Un avis qui n'est biens ur que personnel. J'aurais peut-être appuyé un peu plus sur ses pensées sur l'avenir qu'elle entrevoit encore avant de rentrer pour la dernière fois. Peut-être mettre + en avant ses espoirs à propos de l'association, la peur des difficultés devant le changement d'identité, la terreur devant cet homme lorsque les coups pleuvent. Pas pour faire du pathos, ce qui ne sert à rien mais pour tenter de faire comprendre si tant est qu'en n'ayant pas vécu de telles choses on puisse tenter de comprendre. Et enfin, appuyer un peu sur le dernier retour, les sentiments au passage de la porte vers....
Mais c'est facile en lisant...bien + qu'en écrivant. Bravo pour mettre en avant ses femmes.

·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
De très bonnes idées que voilà. En transformant le TTC en nouvelle, cela peut se faire. Merci Louise de ce commentaire éclairé
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Femmes battues... sujet vu et revu... le comité de lecture se lasse-t-il du mélo? Avais-tu présenté ton texte pour le prix d'hiver Petit Soleil? Me concernant, j'éviterai dorénavant les thèmes tristounets... l'actualité en regorge... ça me suffit.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Non Elisabeth, je ne l'ai pas présenté. Sujet vu et revu ? Te rends tu compte de ce que tu dis ? Une femme meurt tous les trois jours et une homme tous les 14 jours des coups de son conjoint ainsi que des enfants et tu appelles cela du mélo ? Tu as de la chance de n'avoir jamais vécu cela comme beaucoup d'autres choses d'ailleurs. Il est facile lorsque l'on vit une petite vie tranquille d'appeler cela du mélo....et bien tu me désoles, sincèrement !!!!
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Tu demandes un avis sur ton texte... le sujet des femmes battues est vu et revu, j'en ai lu sur ce forum, au bas mot, 10...
On ne parle pas de la vraie vie, là, on parle du thème de ton texte... Les femmes battues, l'inceste, le deuil, la maladie, l'agonie etc...et la mort au final...on sait bien que ça existe... chacun a son opinion là-dessus mais je ne veux pas en lire des tartines, c'est tout... Maintenant, comment connais-tu ma "vraie" vie tranquille?? Une chose est sûre et certaine, même si j'étais - ou que je suis - accablée de malheur, jamais je ne m'en plaindrais, car il faut avoir de la pudeur et garder ses peines pour soi... c'est ma conviction...

·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
De la façon dont tu as abordé la chose, brute et directe comme d'habitude, on peut comprendre que ce n'est pas du thème que tu parles mais de ce que vivent ces personnes. Je demandais un avis sur la manière dont je l'ai écris et je me suis mis à la place de certaines personnes qui ont vécu cela et qui pourraient être blessées par ta manière de réagir. De là ma réaction peut-être intolérante à ton égard. Malheureusement Elisabeth, tu donnes très souvent l'impression de t'en foutre de tout ce qui t'entoure dans tes propos qui sont souvent très (et pour moi peut-être trop) directs. J'ai réagi sur le vif. Moi, j'ai choisi d'écrire sur ces thèmes difficiles, pour inviter les lecteurs à se poser des questions, à se dire n'ais-je pas dans mon entourage quelqu'un dans cette situation, quand j'entends des cris chez mes voisins, dois-je ne rien faire où m'investir....parce que à l'heure actuelle, c'est du chacun pour soi. Et si je peux grâce à ce que j'écris, changer la vie d'une seule personne, j'en serais heureuse....
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
"Chacun pour soi", je n'en suis pas si sûre... normalement, les gens sont empathiques et solidaires. Il n'y a qu'à voir avec les catastrophes actuelles. Tout le monde - enfin, beaucoup - s'investissent... Tout dépend aussi de son environnement... j'habite un village où tout le monde se salue... je viens de faire la connaissance de parisiens résidents tout récents. Ils en tombent des nues, en moins de deux, ils étaient intégrés... Excuse, j'ai été abrupte, mais je crois que tu commences par me connaître... Je ne tourne pas autour du pot et ma franchise est connue - appréciée, je ne sais pas!! Bonne journée! Sur les perversions des humains, on peut écrire et discourir jusqu'à la nuit des temps, mais, comme je l'ai dit, ce n'est pas ce que je veux comme lecture... Dans le journal quotidien, j'ai déjà à lire mon lot de misère...
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Sincèrement, je pense que tu vis dans un milieu très privilégié car je constate au fil des jours que les gens sont de plus en plus indifférents à ce qui les entourent. Quant à ta franchise, je la connais, tu connais la mienne, rien de tout cela n'est méchant, même si nous avons des points de vue différents.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Oh oui... mon milieu est privilégié... j'en suis consciente et remercie la providence tous les jours... on est l'artisan de son bonheur aussi et tout dépend de son état d'esprit...
·
LBC
LBC · il y a
Voeu pieu, mais la réalité est toute autre, et la complexité des problèmes ne facilite pas les regards réprobateurs et les interventions extérieures.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
En effet. Une vie peut offrir des aspects tragiques de mille façons. Ce que je reprocherais aux choix sur Short ( de ce que j'ai pu lire depuis bientôt un an dans les sélections) c'est que, lorsque par chance ce n'est pas les " feel good " qui sont mis en avant, ce sont toujours les mêmes faits qui reviennent dans les nouvelles : sombres aspects de la société de consommation, maladie incurable sur fond d'hôpital, femmes battues, et le super sujet à la mode, affres vécues par les transgenres dans leurs recherches d'identité et non leur recherche amoureuse ( et de préférence homme devenu femme, cela doit être plus glamour que l'inverse ). Ce sont des sujets qui méritent d'être traités mais en Short ils ont tendance à l'être à l'exclusion d'autres, dont on peut penser qu'ils sont impitoyablement jetés ou que leurs auteurs n'osent pas en parler.
·
LBC
LBC · il y a
Je n'ai pas essayé le transgenre, je vais m'y pencher. Mais Sylvie, je n'en ai pas débusqué sur les concours.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Il me semble que si, ou alors je confonds peut etre avec le concours de " au féminin com " et sa thématique " je suis une femme ", là les participantes semblent s'en être donné à coeur joie avec des chutes qu'elles imaginent originales, je n'ai lu qu'une trentaine de textes sur la totalité des 4 thèmes, parmi les 800 mais 2 fois sur 3 avec " je suis une femme " j'ai trouvé ceci : " chaque matin quand tu n'es pas là je sors du placard ta petite robe et bla et bla et bla.....dans un corps d'homme... je suis une femme ". Ras le bol.
·
LBC
LBC · il y a
C'est vrai qu'à lire toujours la même intro, cela rebute. Effectivement, j'ai également remarqué que ce sujet était surtout axé homme devenu femme, et rarement l'inverse. Peut-être est-ce parce que le côté changement de sexe fait vendre si c'est masculin devenu féminin...
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Sylvie, c'est sur l'autre concours... je me suis fait la remarque aussi... d'un autre côté, on peut s'inspirer des textes déjà parus... ici, c'est kifkif... parfois, ça frôle le plagiat...
·
LBC
LBC · il y a
Mais non ! Cela ne fait que humer...
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Je pense Sylvie que c'est sur l'autre concours effectivement car je lis énormément de textes ici et je n'en ai pas encore rencontré.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
C'est possible finalement. Mea Culpa pour Short. Si j'en trouve je reviendrai sur le sujet.
·
LBC
LBC · il y a
Tu pourrais peut-être en écrire un ? (Pas aller jusqu'à l'opération bien sûr.)
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Pas inspirée par le thème. J'ai des problèmes aussi envahissants mais qui ne sont pas ceux des transgenres et mes problèmes ne sont pas médiatisés donc pas vendeurs.
·
LBC
LBC · il y a
S'il s'agit d'hémorroïdes, je suis d'accord, c'est pas vendeur lol.
·
Attilio
Attilio · il y a
Il faut trouver autre chose... Sourire...

Ce topic est très intéressant.
Beaucoup de bonnes idées .

·
LBC
LBC · il y a
Pourquoi ne pas venir me rendre une petite visite sur mon topic en toute amitié et témoigner du livre qui vous a fait aimer la lecture... Sans hémorroïdes bien sûr (rire.)
·
Attilio
Attilio · il y a
Je vais voir. Avec plaisir.
·
LBC
LBC · il y a
Merci.
·
TropYk
TropYk · il y a
Petit Soleil, si tu demandes l'avis des gens, il faut accepter qu'ils aient un avis, même s'il diverge du tien, tu ne crois pas ?
·
Attilio
Attilio · il y a
Je connais peu le forum. J'ai pu lire le ton des réponses d'Elisabeth. Moi aussi, je les prendrais mal.
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Attilio-Annelie... j'ai vu que tu disais qu'en revenant sous un autre speudo, tu avais pu faire ami-ami avec quelqu'un avec qui tu avais eu un différend... Suis-je clairvoyante?
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Bizarre non et maintenant voilà des références à LUC M, un très bon copain....
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Je pense que oui.....
·
LBC
LBC · il y a
Il faut relativiser. Certains seront plus enrobant, d'autres moins. C'est ce qui fait le charme de la diversité.
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Oui bien sûr mais je demandais un avis sur mon écriture et puis je trouve qu il y a sans doute une manière un peu plus délicate de dire les choses, enfin ce n est que mon avis.
·
LBC
LBC · il y a
Il faut toujours tirer le meilleur parti du négatif. Quand Élisabeth dit : sujet vu et revu, cela veut dire que tu ne l'as pas traité du côté émotionnel, mais bien narratif, sans t'impliquer. C'est un peu ce qui ressort des commentaires au-dessus. Et puis, ces avis peuvent sembler blessants à chaud, mais instructifs à froid. Je rejoins un peu ce qui a été dit avant, au début, c'est un peu confus. La fin est imprecise. Il faut faire appel à l'imaginaire du lecteur, je suis d'accord, toutefois trop de "demi mots" embrouillent l'esprit. Il faut des pistes a exploiter. Sinon, le sujet délicat mieux traité serait plus émouvant. Pourquoi n'essaierais-tu pas de le réécrire et proposer les deux versions en opposition ?
·
Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Au moins LBC, tu as compris ce que j'ai voulu dire... même si je ne l'ai pas enrobé dans du papier de soie...
·
Petit soleil
Petit soleil · il y a
Quand tu parles d émotion, d autres parleront de pathos, je n ai donc pas voulu en mettre de trop mais l idée est bonne et avec toutes vos suggestions que je vais prendre en compte, je vais tenter une réécriture.
·
Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Tel quel le texte atteint son but, me semble sans être super original aussi valable que beaucoup d' autres, et je ne pense pas que le format ttc le desserve ici, vu que ce n'est pas non plus un ttttc, l'essentiel y est dit et l'implicite de la fin est bienvenu ...mais qui ne tente rien n'a rien.
·
Attilio
Attilio · il y a
Tout- a- fait d'accord. Ce texte n'est pas à " jeter aux orties". Pas du tout. Il serait à retravailler ( et ce n'est même pas certain) avec vous par exemple...ou, du moins, avec une personne qui ne cassera pas tout. J'apprécie sa sobriété.
·

La charte du forum

La littérature (courte) est avant tout une passion, et un loisir qui s’adresse à tous. La diversité et l’éclectisme de la communauté Short Edition font donc toute sa richesse,...

Lire la charte