Forum | Hors les murs

le réflexe de l'enseigne anglaise

Eusmilus bidentatus
 Eusmilus bidentatus · il y a
Short édition, le nom fait blaireau : pourquoi mettre un mot anglais ? Ben parce que... "ça se fait", c'est un réflexe commercial, moutonnier; ça traduit le fait qu'il faut faire américain, la langue du pays de nos "maîtres" ; on emploie l'anglais pour tout et pour rien style Josiane hair saloon pour un salon de coiffure qui n'ébouriffe que les cagoles qui pourront y lire CLOSER;
Eh bien "Short édition", ça fait branché, comme toutes les agences de com, les agences de publicité; n'oublions pas que ce monde là c'est rempli de blaireaux; tiens dans le monde de la pub, on dit pas faire de la pub, on dit "communiquer"; l'esprit du vieux Séguéla est là; ce vieux bellâtre, Mitterrandiste sous Mitterrand, Sarkoziste sous l'agité aux casseroles est un produit périmé. Le has-been à la Rollex.
Donc pour en revenir au réflexe commercial et couillon de mettre tout en anglais, CORSICA FERRIES pour la compagnie de bateaux qui effectuent la ligne continent-Corse, n'a rien à voir avec un quelconque pays anglo-saxon...ou bien je pense également à une chaîne de télé nase : C news et ses "breaking news"; ça fait mentalité d'animateur de FM à la NRJ, tels ses NRJ MUSIC AWARDS, un authentique label de merde musicale bas de gamme avec poupées gonflables braillardes et cagoles; et on peut relever les enseignes anglaises à l'envi en France, parce que c'est comme ça, l'Amérique est notre référence culturelle, commerciales, l'exemple de la puissance de la performance;
"les missiés Américains y'en a être forts"; nous y en a vouloir les ressembler ! Et tous les couillons de l'art moderne qui nomme leurs oeurvres en anglais, alors que les anglophones n'en ont rien à foutre de leurs bouses prétentieuses ;-) Mort de rire. Tas de blaireaux immatures. Le pompon revient à ses débiles d'Europarlementaires : la Grande Bretagne vient de quitter l'Union Européenne mais celle-ci a généralisé la langue du pays qui lui fait un bras d'honneur ! ils n'auraient pas idée d'adopter une langue vernaculaire facile à apprendre qu'est l'espéranto, ah non, ils préfèrent rester à l'anglais qui facilite que ceux qui se barrent quant aux autres pays aux langues différentes, ils ont à se payer des frais de traductions ! Quand on pense que l'anglais ne sera même plus la langue officielle d'aucun pays dans l'Union car en effet, l'Irlande a pour première langue la gaélique irlandais, et Malte, le maltais, ça fait encore plus rire ! En effet il faut voir que la seule chose commune entre Européens, c'est l'amour de l'Amérique ! Eh oui, l'Europe ne s'est jamais relevée de ces 2 guerres mondiales qui l'ont détruite et divisée, elle n'a même pas sa propre alliance militaire : beaucoup de pays membres de l'UE font partie de l'OTAN : traité sous le commandement américain; donc économiquement, culturellement, quotidiennement, militairement, l'Europe prend pour exemple les Etats Unis, pourtant puissance commerciale et démographique moins puissante que l'Union Européenne et bien incapable de former une Union comme la nôtre.
·

Pour poster des commentaires,
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
À vous entendre Eusmilus les blaireaux sont des animaux très prolifiques mais concernant notre éditeur je vous trouve bien sévère. Le short est un vêtement dont le nom venu de l'anglais est passé dans le langage courant depuis des lustres et le short orange permet de visualiser et identifier tout de suite la marque tout en évoquant immédiatement son contenu.
Je vous rejoins sur plusieurs points, par exemple les films anglophones dont les titres ne sont plus traduits en français ou bien même, les films français qui prennent d'emblée un titre anglophone comme en ce moment " Corporate"
Dans le sud-ouest les coiffeurs, corporation qui fournit un grand corpus d'enseignes à l'anglaise, ont plus d'humour, je ne citerai que le nom de Tiff'anny (avec apostrophe sinon ça ne fait pas anglais mais formé sur le mot "tiffes" au lieu de "hair ") - en revanche certains anglophones se battent avec humour contre les apostrophes abusivement ajoutées dans les noms d'enseignes ou titres en anglais , ils ont même créé un site ou une page pour s'en moquer.
Enfin Eusmilus avouez-nous tout, n'avez -vous pas fait vous-même un clin d'œil à la langue de Shakespeare en créant votre pseudo latinisé qui rappelle le petit "smiley" évoquant le mot "sourire" ?
·
Eusmilus bidentatus
 Eusmilus bidentatus · il y a
ah non eusmilus n'a rien à voir avec un émoticône qui se marre, je crois que ça veut dire bon félin en latin, vu qu'eusmilus était un cousin des félins actuels; oui je pourfends l'utilisation abusive de l'anglais et surtout d'un mauvais anglais, donc souvent les enseignes ne sont ni de l'anglais ni du français; moi je préfère l'utilisation de l'occitan, de l'alsacien, du breton, voire même du français ;-) tout ça quoi; l'utilisation de l'anglo-américain montre la domination idéologique du pays du (lamentable) Trump. Comme les Juifs qui s'hélénisaient dans l'Antiquité ou les Romains qui adoptaient le mode de vie grec, ou les Celtes qui se romanisaient, ça date pas d'hier !
·
Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Au temps pour moi pour m'être fourvoyée sur l'origine du nom Eusmilus : merci, j'ai appris quelque chose d'utile. Tout à fait d'accord pour combattre la domination idéologique et linguistique de ce pays du lamentable Trump, et n'oublions pas que les Anglais nous ont emprunté eux-mêmes jadis de nombreux mots. Très belle journée à vous.
·
Eusmilus bidentatus
 Eusmilus bidentatus · il y a
En effet Anglais ont intégré des mots français (jusqu'à 29 % de leur langue), mais attends c'est la moindre des choses, car notre langue elle est plus belle et a plus de vocabulaire MDR !
·

La charte du forum

La littérature (courte) est avant tout une passion, et un loisir qui s’adresse à tous. La diversité et l’éclectisme de la communauté Short Edition font donc toute sa richesse,...

Lire la charte