Temps de lecture
1
min
poésie 59LECTURES

Au grand poëte Victor Hugo

Pourquoi ne viens-tu pas retrouver ta famille,
Ton public, tes lecteurs, où toujours ton nom brille ?
Ne sais-tu pas, Génie au grandiose front,
Qu’un air pur à sentir efface tout affront ?
Que l’amnistie a fait, de sa voix indulgente,
Aux nobles et grands cœurs, une marque éloquente ?
N’aimes-tu plus la France, ô poëte français ?
Non, tu ne l’aimes plus, – autrement tu viendrais !