Théophile de Viau
1590 - 1626

Ignorée avant d'être redécouverte par Gautier, l'autre Théophile, au XIXe siècle, la poésie de Théophile de Viau vaut surtout pour son irrévérence. Étrangement, on compte pas moins de quatre-vingt éditions de ses œuvres au XVIIe siècle. C'est sans doute son esprit libertin et parfois obscène qui l'a fait disparaître des critiques. Il est l'auteur de textes licencieux qui lui valent une condamnation à être brûlé vif. Il sera arrêté alors qu'il tentait de s'échapper en Angleterre.

Œuvresles plus lues

48

lectures

POÈMES
2 min Classique

Ode

Perside, je me sens heureux
De ma nouvelle servitude,
Vous n'avez point d'ingratitude
Qui rebute un coeur amoureux.
Il est bien vrai que je me fâche
Du fard où ... [+]

51

lectures

POÈMES
3 min Classique

Cruelle, à quel propos prolonges-tu ma peine ?
Qui t'a sollicitée à renouer ma chaîne,
Quel démon ennemi de mes contentements
Me vient remettre encore en tes ... [+]

51

lectures

POÈMES
3 min Classique

Élégie

Cruelle, à quel propos prolonges-tu ma peine ?
Qui t'a sollicitée à renouer ma chaîne,
Quel démon ennemi de mes contentements
Me vient remettre encore en tes ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le baroque

Ayant pour but d'émerveiller. Où l'on apprend que les attardés auront leur heure de gloire.

EN SAVOIR +

Son Époque
17ème siècle

Alors que la France se pavane à la cour du roi. Où l'on apprend que Louis XIV est peu rancunier.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +