Philoxène Boyer
1825 - 1867

Illustre inconnu aujourd'hui, il était pourtant l'ami de Charles Baudelaire, Théodore de Banville, Gustave Flaubert, Théophile Gautier et Victor Hugo. Philoxène Boyer fut un personnage au moins aussi étrange que son prénom. Son manque d'hygiène était légendaire : toute sa vie il acheta des chaussures de plus en plus grandes car il refusait de se couper les ongles des pieds. Il laisse très peu d'écrits derrière lui.

Œuvresles plus lues

61

lectures

POÈMES
2 min Classique

I

Je ne suis pas celui qui s’éprend des fontaines,
Des sables d’or, des lacs, des lueurs incertaines
Que l’aurore répand sur les bois, – et mon cœur
Ne ... [+]

63

lectures

POÈMES
1 min Classique

La poésie aussi compte ses Lapeyrouses,
Marins prédestinés aux tempêtes jalouses,
Dignes pourtant d’un meilleur sort ;
Voyageurs qui partaient sous les blondes étoiles,
... [+]

66

lectures

POÈMES
1 min Classique

Quand j’ai gagné tous ces volumes,
J’étais encor petit garçon ;
Mais j’usais très-vite mes plumes
Et j’apprenais bien ma leçon.

Maintenant que mon front ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le parnasse

Ayant pour but de purifier l'art. Où l'on apprend que défier la morale peut attirer les offres d'emplois.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +