Temps de lecture
1
min
poésie 43LECTURES

Que d’avoir mal pour chose si louable

Que d’avoir mal pour chose si louable,
Comme à chacun son grand contentement,
Tout bon esprit (tant soit peu raisonnable)
Le pourra croire, et par bon jugement.

Mais si voulez connaître clairement,
Lequel des deux a sur plaisir puissance,
Faudra goûter d’un mûr entendement
L’heur et malheur de votre connaissance.