Paul-Jean Toulet
1867 - 1920

Paul-Jean fait ses études à Pau, Bayonne et Saintes et retourne à ses dix-huit ans paser quelques années à l'île Maurice où ses parets son établis. C'est une vie d'oisiveté qui l'attend, entre les femmes, l'opium, les lectures et les soirées mondaines. Lors de son retour en France, il s'arrête à Alger et y reste un an. Il rédige des chroniques, des sonnets et mêmes deux comédies là-bas.
En 1898 il publie Monsieur de Paur, homme public, et compte vivre de son art (il faut avouer qu'il est alors complétement fauché...). Daudet, Debussy, Maurras, Régnier figurent parmi ses amis les plus proches. En 1910, paraissent les premières « contrerimes » qui lui valent d'être considéré dès 1913 comme le chef de file des poètes « fantaisistes ».

 

Œuvresles plus lues

27

lectures

POÈMES
1 min Classique

Cet huissier, qui jetait, l'été,
Toute autre odeur que l'ambre,
Avait le nom d'un pot de chambre
Et la fétidité.

L'autre, et noir, que, sous les lanternes,
On vit à ses ... [+]

27

lectures

POÈMES
1 min Classique

Comme à ce roi laconien
Près de sa dernière heure,
D'une source à l'ombre, et qui pleure,
Fauste, il me souvient ;

De la nymphe limpide et noire
Qui frémissait tout ... [+]

27

lectures

POÈMES
1 min Classique

Tandis qu'à l'argile au flanc vert,
Dessus ton front haussée,
Perlait le pleur d'une eau glacée,
Les dailleurs, à couvert :

" Enfant, riait leur voix lointaine,
Voilà ... [+]

à(re)découvrir

Poésie

Son Époque
20ème siècle

Alors que la France trébuche un peu. Où l'on apprend que nous sommes champions du monde de prix Nobel de littérature.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +