Martial
vers 40 - vers 104

Les épigrammes de Martial, tantôt louangeuses tantôt obscènes, sont des paradoxes. S'il écrit pour s'attirer les bonnes grâces des puissants c'est pour ensuite mieux les discréditer dans de courts textes assassins. Il donne à voir une Rome haute en couleur et sans langue de bois sur ce qu'il s'y passe d'inavouable. Martial est peut-être aussi le premier poète ivrogne car l'éloge des vins revient souvent dans son œuvre, mais on sait que le fruit de la vigne jouait un rôle important dans la vie quotidienne antique.

Œuvresles plus lues

48

lectures

POÈMES
1 min Classique

Sur les bancs où des chevaliers
L'élite du théâtre s'assemble,
Gratifié de trois deniers,
Seul, tu bois plus de vin que cinq autres ensemble ;
A boire autant, en ... [+]

48

lectures

POÈMES
1 min Classique

Tu fronces le sourcil aux vers qui sont de moi.
Et ton oeil irrité les fronde ;
Sois donc, tel est ton lot, jaloux de tout le monde ;
Mais qui jamais pourra l'être de toi ? [+]

53

lectures

POÈMES
1 min Classique

Porcie, en apprenant le sort de son époux,
Cherche un poignard qu'en vain son désespoir implore :
- Amis, malgré vos, soins jaloux,
Mille chemins s'offrent à nous
Pour courir ... [+]

à(re)découvrir

Son Époque
Antiquité

Alors que la France n'est pas la France. Où l'on apprend que la crise n'est pas toute jeune.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Grèce et Rome antiques

Où l’on apprend que les grecs participaient aux jeux olympiques complètement nus.

EN SAVOIR +