Marie-Catherine d'Aulnoy
1651 - 1705

Madame d'Aulnoy assoit sa notoriété littéraire avec la publication des Contes des Fées. Bien qu'écrivain femme, ses contes sont d'un aspect moins aseptisé que ceux de Perrault. Ils révèlent une veine bien plus subversive et sont composés comme des récits d'aventures, sans visée morale délibérée. C'est d'ailleurs son esprit porté vers l'allégorie et la satire qui lui vaudra l'amitié du moraliste Charles de Saint-Évremond.

Œuvresles plus lues

57

lectures

NOUVELLES
21 min Classique

Il y avait une fois un roi et une reine qui s'aimaient si fort, si fort, qu'ils faisaient la félicité l'un de l'autre. Leurs cœurs et leurs sentiments se trouvaient toujours ... [+]

64

lectures

NOUVELLES
44 min Classique

Il y avait un jour une reine qui ne pouvait rien souhaiter, pour être heureuse, que d’avoir des enfants : elle ne parlait d’autre chose, et disait sans cesse que la ... [+]

64

lectures

NOUVELLES
17 min Classique

Il était une fois un pauvre laboureur, qui se voyant sur le point de mourir, ne voulut laisser dans sa succession aucun sujet de dispute à son fils et à sa fille qu’il ... [+]

à(re)découvrir

Son Époque
17ème siècle

Alors que la France se pavane à la cour du roi. Où l'on apprend que Louis XIV est peu rancunier.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +