Léon Bloy
1846 - 1917

Romancier et essayiste, ce sont surtout ses textes polémiques qui se démarquent par une force de style sans équivalent à l'époque. Il compte parmi ses amis Jules Barbey d'Aurevilly, Villiers de L'Isle-Adam et J.-K. Huysmans. C'est dans son journal que l'on dégote les perles les plus délicieuses telles que : « Les riches environnent Paris comme une circonvallation de fumier autour d'une porcherie monstrueuse. » Toute sa prose est de la même cuvée.

Œuvresles plus lues

8

lectures

TRÈS TRÈS COURTS
3 min Classique

Je reviens à mon voyage. Donc plus de diligence cruelle roulant tout un jour. La moitié seulement de l'ancienne fatigue et l'autre moitié semblable à un rêve. Oh ! ce chemin de fer au ... [+]

40

lectures

NOUVELLES
7 min Classique

à P. N. Roinard.

Ce fut chez Barbey d’Aurevilly, en 1869, au temps de ma jeunesse radieuse, que je rencontrai ce poète. Il m’intéressa tout de suite par ses cheveux et son coup de ... [+]

43

lectures

NOUVELLES
7 min Classique

à Eugène Demolder,

Pénètre, mon cœur,
Dans ce passé charmant.

Victor Hugo


– Quatre-vingt mille francs ! monsieur. Vous ne vous embêtez pas. Et... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +