Le comte de Lautréamont
1846 - 1870

Ce sont les surréalistes qui le redécouvrent avec enthousiasme. Léon Bloy disait à propos de Lautréamont que « c’ [était] un fou comme il ne s'en était jamais vu, qui aurait pu devenir l'un des plus grands poètes du monde ». L'accent de son œuvre qui « fait ressembler chaque phrase à une louve enragée courant de ses pattes agiles et silencieuses » lui donne une intensité inégalable. Avec les Chants de Maldoror Lautréamont provoque et emporte le lecteur dès l’ouverture :

« Il n'est pas bon que tout le monde lise les pages qui vont suivre ; quelques-uns seuls savoureront ce fruit amer sans danger. Par conséquent, âme timide, avant de pénétrer plus loin dans de pareilles landes inexplorées, dirige tes talons en arrière et non en avant. »

Mais nous, nous n’avons pas peur, et nous allons de l’avant !
 

 

 

Œuvresles plus lues

1

lecture

TRÈS TRÈS COURTS
2 min Classique

Au clair de la lune, près de la mer, dans les endroits isolés de la campagne, l’on voit, plongé dans d’amères réflexions, toutes les choses revêtir des formes jaunes, indécises, ... [+]

46

lectures

POÈMES
47 min Classique

1.

Vous, dont le calme enviable ne peut pas faire plus que
d'embellir le faciès, ne croyez pas qu'il s'agisse encore de
pousser, dans des strophes de quatorze ou quinze ... [+]

74

lectures

POÈMES
45 min Classique

1.

Que le lecteur ne se fâche pas contre moi, si ma prose n'a pas
le bonheur de lui plaire. Tu soutiens que mes idées sont au
moins singulières. Ce que tu dis là, homme ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +