Horace
65 av. J.-C. - 8 av. J.-C

Les Satires d'Horace valent, entre autres, pour le répertoire de locutions et de formules qu'elles constituent. Sa langue, dense, parfois difficile, traduite fidèlement par le poète parnassien Leconte de Lisle, épouse tous les styles : patriotique, satirique, poétique, érotique, humoristique, etc. Mais c'est dans ses Odes que l'on trouve la fameuse locution carpe diem, littéralement « cueille le jour », à la postérité retentissante. Mécène, l'homme politique et le protecteur des poètes, très proche d'Horace, lui offrira rien moins qu'une villa pour lui seul près de Tibur, aujourd'hui Tivoli, dans la province de Rome.

Œuvresles plus lues

42

lectures

NOUVELLES
5 min Classique

Eupolis, Cratinus, Aristophanès et les autres poëtes de l’ancienne comédie flétrissaient en toute liberté ce qui méritait d’être décrit, un méchant, un voleur, un adultère, un sicaire, ... [+]

45

lectures

TRÈS TRÈS COURTS
1 min Classique

La nef qui porte le fétide Mævius part sous de funèbres auspices. Auster, souviens-toi d’en battre de flots furieux l’un et l’autre flanc. Que le noir Eurus, tourmentant la mer, rompe les ... [+]

45

lectures

TRÈS TRÈS COURTS
1 min Classique

Pettius, il ne me plaît plus, comme auparavant, d’écrire des vers, frappé que je suis d’un profond amour, de cet amour qui me fait brûler entre tous pour les adolescents et les jeunes filles. ... [+]

à(re)découvrir

Son Époque
Antiquité

Alors que la France n'est pas la France. Où l'on apprend que la crise n'est pas toute jeune.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Grèce et Rome antiques

Où l’on apprend que les grecs participaient aux jeux olympiques complètement nus.

EN SAVOIR +