Georges Rodenbach
1855 - 1898

Cet auteur symboliste belge est lié de près ou de loin avec tous les gens de lettres de son époque, en Belgique et en France. Ses poésies et ses nouvelles sont bien accueillies. Bruges-la-Morte, son ouvrage le plus connu, est le premier roman à contenir des photographies en guise d'illustrations. Dandy, mais homme discret, il s'éteint le soir de Noël 1898. Les messages de condoléances sont innombrables et témoignent de l'influence de Rodenbach sur ses contemporains, dont Cézanne, Proust et Barrès parmi les plus connus.

Œuvresles plus lues

319

lectures

POÉSIE
15 min

I

Silence : c’est la voix qui se traîne, un peu lasse,
De la dame de mon silence, à très doux pas
Effeuillant les lis blancs de son teint dans la glace ;
... [+]

250

lectures

POÉSIE
13 min

I

Être le psychologue et l’ausculteur de l’eau,
Étudier ce cœur de l’eau si transitoire,
Ce cœur de l’eau souvent malade et sans mémoire.
L’eau si pâle !... [+]

186

lectures

POÉSIE
11 min

I

Dimanche : un pâle ennui d’âme, un désœuvrement
De doigts inoccupés tapotant sourdement
Les vitres, comme pour savoir leur peine occulte ;
– Ah ! Ce... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le symbolisme

Ayant pour but d'atteindre le monde suprasensible. Où l'on apprend ce qu'est le ptyx.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +