Émile Nelligan
1879 - 1941

Émile Nelligan est un peu notre Rimbaud mais à la sauce québécoise.
Il n'aime guère l'école, préférant la poésie et rien que la poésie. Il se passionne pour Lamartine, Musset et Millevoye qu'il découvre à l'âge de 16 ans et qui l'inspire. Son premier poème, « Rêve fantasque », est publié le 13 juin 1896 dans « Le Samedi ».
En 1897, après bien d'autres publications il est élu membre de l'Ecole littéraire de Montréal.
En 1898 il récite quelques-uns de ses poèmes en public au château Ramezay. C'est la consécration littéraire. Pourtant, paradoxalement, ses crises de dépression s'attaquent à lui de plus en plus.
En 1899, les docteurs lui diagnostiquent une «dégénérescence mentale», sorte de schizophrénie désarmante. Il est alors conduit à Longue-Pointe et interné à l'asile Saint-Benoît-Joseph-Labre et passe plus de 42 ans interné à l'asile. Il meurt à l'hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu.
Emile Nelligan continue de fasciner et son oeuvre fait la fierté des québécois.

Œuvresles plus lues

27

lectures

POÈMES
1 min Classique

Ils défilent au chant étouffé des sandales,
Le chef bas, égrenant de massifs chapelets,
Et le soir qui s'en vient, du sang de ses reflets
Mordore la splendeur funéraire des ... [+]

27

lectures

POÈMES
1 min Classique

Pour la lutte qui s'ouvre au seuil des mauvais jours,
Ma mère m'a fait don d'un petit portrait d'elle,
Un gage auquel je suis resté depuis fidèle
Et qu'à mon cou suspend un cordon de ... [+]

28

lectures

POÈMES
1 min Classique

Voici venir les tristes frères
Vers la cellule où tu te meurs.
Ton esprit est plein de clameurs
Et de musiques funéraires.

Apportez-lui le Viatique.
Saint Bénédict, aidez ... [+]

à(re)découvrir

Poésie

Son Époque
20ème siècle

Alors que la France trébuche un peu. Où l'on apprend que nous sommes champions du monde de prix Nobel de littérature.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +