André Chénier
1762 - 1794

Après s'être amouraché d'une chanteuse d'opéra, il compose des poèmes en imitant les auteurs antiques. L'élégie marque sa préférence. Avant de devenir journaliste et de condamner les excès de la Révolution, il passe trois années en Angleterre en tant qu'ambassadeur de France. Il est condamné à mort par le Tribunal révolutionnaire sous la Terreur, pour recel de documents dans une affaire de corruption, et meurt, guillotiné, âgé de 35 ans.

Œuvresles plus lues

1

lecture

POÈMES
1 min Classique

Je veux, accompagné de ma Muse sauvage,
Revoir le Rhin tomber en des gouffres profonds
Et le Rhône grondant sous d'immenses glaçons,
Et d'Arve aux flots impurs la Nymphe ... [+]

52

lectures

POÈMES
1 min Classique

Au chevalier de Pange.


Le navire éloquent, fils des bois du Pénée,
Qui portait à Colchos la Grèce fortunée,
Craignant près de l'Euxin les menaces du Nord,
S'arrête, ... [+]

53

lectures

POÈMES
1 min Classique

Si d'un mot échappé l'outrageuse rudesse
A pu blesser l'amour et sa délicatesse,
Immobile il gémit, songe à tout expier.
Sans honte, sans réserve, il faut s'humilier
Églé, ... [+]

à(re)découvrir

Poésie

Fable

Son Courant littéraire
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son Époque
18ème siècle

Alors que la France se rit du danger. Où l'on apprend que les cafés sont intellectuels.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +