Alphonse Daudet
1840 - 1897

Les Lettres de mon moulin est un de ces livres qui marquent une enfance et dont on ne parvient jamais à se détacher. Contrairement à ce que dit la légende, l'écrivain n'a jamais habité le moulin de Fontvieille (Bouches-du-Rhône), où se pressent aujourd'hui les touristes. En 1897, Georges Clemenceau demande les funérailles nationales pour l'écrivain mais l'État refuse. Les nouvelles de Daudet, « La Chèvre de monsieur Seguin » notamment, sont des classiques des programmes de l'Éducation Nationale.

Œuvresles plus lues

7

lectures

NOUVELLES
1 min Classique

En définitive, les exploits de Costecalde se bornaient à des courses dans les Alpines. Pourquoi Tartarin, pendant les trois mois qui le séparaient des élections, ne tenterait-il pas quelque ... [+]

10

lectures

TRÈS TRÈS COURTS
2 min Classique

Chaque matin, un panier au blanc tendelet bordé d’un baldaquin de franges se rangeait au perron une heure avant que ces dames descendissent en robe claire, pendant que piaffait autour d’elles... [+]

135

lectures

NOUVELLES
14 min Classique

Cette nuit du août 1870 est restée dans ma mémoire comme la plus émouvante que j'aie passée jamais. Nous étions campés un peu en arrière de ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le naturalisme

Ayant pour but d'expérimenter l'homme. Où l'on apprend que vous êtes déterminés.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +