Aloysius Bertrand
1807 - 1841

Considéré comme l'inventeur du poème en prose, ce « petit romantique » fut ignoré par ses contemporains. Mais rapidement certains verront dans son œuvre l'originalité de la forme. Baudelaire avouera sa dette envers lui dans un lettre qui servira de préface au Spleen de Paris. Il ne verra jamais imprimé son unique livre, Gaspard de la Nuit, pour cause de mésaventures éditoriales successives. Ses textes sur la ville de Dijon sont restés célèbres.

Œuvresles plus lues

7

lectures

TRÈS TRÈS COURTS
1 min Classique

— Au diable la besace ! s'écria le vieillard.

— Le diable a bien souci de votre besace qui ne renferme que du plomb, de la poudre et du tabac, murmura le jeune homme.
... [+]

47

lectures

POÈMES
1 min Classique

C’est le tronc du vieux saule et ses rameaux penchants.
H. de Latouche. – Le Roi des Aulnes.

« Ma bague, ma bague ! » Et le cri de la lavandière effraya, dans la ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +