Sylvie Loy

Sylvie Loy

J'écris pour inventer des libertés, pour m'approprier les pleins pouvoirs, pour (m'auto)critiquer, pour (me)sauver, pour (me)venger...mais aussi pour déterrer et dompter les monstres (intérieurs), et surtout dilater le temps.
J'écris car je cherche mon instant d'éternité.
Sylvie.


œuvre
a la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 Instant de vie  Famille  1 min 658 lectures498 voix

Dès qu'il a fermé les yeux, il s'est tu. Cela a duré si longtemps que je ne savais pas s'il s'était assoupi ou s'il réfléchissait.
Du coup, je ne pouvais plus lui parler.
D'un ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2018
TRÈS TRÈS COURTS
0 voix   1 lecture

Autour de la piste de danse, étaient disposées des tables recouvertes de nappe en papier sur lesquelles traînait un désordre habituel de fin de repas : les assiettes à dessert empilées les unes... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
3 voix   6 lectures

Elle ne le renvoie jamais au lit quand il vient la trouver dans le salon. Même si la soirée est bien avancée. Même s'il se fait tard.
Il vient lui parler. Lui demander à boire. La ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
273 voix   551 lectures

Lorsque je me suis levé, ce matin, j'ai vu mon reflet dans le miroir de la salle de bain et j'ai eu peur...
Mes cheveux en bataille.
Ma bouche sèche.
Ma barbe mal taillée.
Et ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2018
TRÈS TRÈS COURTS
19 voix   63 lectures

Nous étions une petite procession de quelques hommes et femmes qui ramaient vers la mer. Entassés dans une frêle embarcation, nous flottions sur l’onde. Le phare dépassé, d’un commun ... [+]

RECOMMANDÉ
Par Short-Édition
POÈMES
331 voix   270 lectures

Dans l'œuf à la coque

la mouillette fait trempette

soudain le soleil

En compet'
Prix Haikus Automne 2017
TRÈS TRÈS COURTS
24 voix   91 lectures

Il était une fois un ficus, un yucca et un philodendron qui se mouraient lentement dans un magasin pourtant spécialisé dans le jardinage. Au départ, mis en avant dans les rayons pour leurs vertus ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
25 voix   104 lectures

Malgré son pliage compact, c'était un carré de tissu aussi grand qu'un fichu. Une étoffe aux couleurs vives, mais à l'aspect simple. Or, ce tissu était un savant mélange de fibres de bananier, ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
26 voix   95 lectures

Comme un tableau surréaliste, un peu trop net pour être vrai, le clair de lune est si aveuglant qu'il fait mal aux yeux.
L'action semble ralentie par la netteté d'une réalité remisée ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
22 voix   97 lectures

On peut dire que Dame Nature n'avait pas été très généreuse avec lui. Déjà, à la naissance, Mario était un bébé sur lequel on ne s'extasiait pas. C'était un nouveau-né assez ... [+]

POÈMES
27 voix   88 lectures

Au clair de lune
mes doigts s'animent
et transforment l'ombre.

Loup, oiseau ou... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
41 voix   132 lectures

Lorsque que la sonnette de la porte d'entrée retentit au milieu du premier film de la soirée, il sursauta. Il n'attendait personne. Car il ne connaissait personne. Il était un homme qu'on qualifie ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
26 voix   115 lectures

Puisque vous tenez tant à ce que je vous raconte l'histoire de l'Oncle Ben, avant de commencer mon récit, je voudrais que vous sachiez que j'ai beaucoup oublié. La faute à la mémoire de ... [+]

1765 abonnés

PhilshycatBengourionHarukoSanExophorieLénaArpege majeurAlain AdamZouzouClément PaquisDujeHuppefasciéeRellum59BellinusFrancis Etienne Sicard LundquistPatrick BarbierKero-ZenhJPMCristelDCharlotte TalonFred PanassacElisabeth MondoloniDidier PoussinEdmée MalluneDiorite Voir +
pour laisser un message à Sylvie Loy